Semaine Du Goût #1

Publié le par NiouzMum

 

En cette Semaine Mondiale de l'Allaitement je me permets de re-publier 2 petits billets sans prétention mais issus de ma propre expérience sur l'allaitement qui j'espère pourront un jour aider une jeune maman qui souhaite allaiter ... 

(enfin selon les sources elle est du 1 au 7 aout, du 1 au 7 octobre ou du 14 au 21 octobre 2012)

(on va donc dire que je profite de la Semaine du Goût pour t'en parler ;p)

 

 

20120206_SiTuVeux-copie-1.jpg

 

 

Il te faut :


 

·       des Seins

Oui je sais, on ne dirait pas comme ça mais c’est vachement important. C’est même IN-DIS-PEN-SA-BLE.

Alors il te faut des seins : gros, petits, gants de toilettes, œufs aux plats on s’en fout mais si t’as pas de seins t’auras du mal. Un peu comme le "Pas d’bras, pas d’chocolat" quoi, là c’est "Pas d’seins, pas d’allaitement !"

Dans certaines circonstances particulières, notamment après avoir subi une chirurgie mammaire (plus gros, plus petits voire même plus qu’un seul), il se peut que tu ne puisses pas allaiter avec ces seins, mais il se peut aussi que tu puisses malgré tout et, pour ça, vois plutôt une conseillère en lactation parce que ton chirurgien, sur ce sujet sera certainement une buse et risquera de te décourager sans réellement savoir.

 


·       de la motivation, de la volonté, et un soutien (le papa par exemple, je pense que c’est le meilleur)

Je voulais faire 3 points distincts mais en les rédigeant je me rends compte qu’ils sont tellement liés que c’est trop difficile.

En tout cas, c’est ce qu’il y a de plus important après les seins.

Pour pouvoir arriver à allaiter, il faut s’accrocher les premiers jours. Entre la fatigue, la découverte de ce nouvel être qui bouleverse tes repères, ton bébé qui est peut être trop fatigué pour arriver à téter correctement, les avis contradictoires de tout le monde et de chacun sur ton choix d’allaiter et sur la manière de s’y prendre, la position à adopter, … t’as intérêt à être sûre de ce que tu veux pour ne pas renoncer.

C’est là qu’il est important d’avoir une personne pour te soutenir et t’épauler dans tes choix. Si c’est le papa c’est encore mieux, à la fois montrant aux "autres" que c’est une décision commune et familiale et à la fois admiratif de ce que toi, maman du petit bout, est capable de faire.


Il y a de nombreux arguments en faveur de l’allaitement maternel, en tout premier lieu les bienfaits pour la santé de ton bébé, pour votre attachement, ce sont ceux qui m’ont poussée à vouloir allaiter au départ.

En revanche, on pense moins à ceux qui m’ont le plus convaincue de continuer cet allaitement et de réitérer pour mon 2ème bébé : la facilité : du lait toujours disponible où que tu sois et à la bonne température, que tu n’as pas besoin de préparer et faire chauffer à l’avance ; et l’argument économique parce que le lait artificiel ça coûte un bras !

On peut rajouter aussi à ça un argument écologique : moins de déchets produits pour la fabrication du lait en lui-même, des boites de lait et de conditionnement, moins de vaisselle produite par le lavage des biberons, …

Penser à ces différents arguments (liste non exhaustive et orientée, bien entendu), peut te permettre d’asseoir tes motivations et de te sentir plus sûre de toi et de tes choix.

 


·       de bonnes crèmes

Dès le dernier trimestre de ta grossesse, tu peux déjà préparer tes seins à l’allaitement :

tous les jours, tu stimules tes bouts de seins avec de la crème homéopathique « Castor Equi » (Billet NON Sponsorisé). C’est une crème bien grasse qui te permet de nourrir et hydrater tes bouts de seins et en même temps le fait de les solliciter (tu peux les rouler entre tes doigts par exemple) prépare le mamelon à l’allaitement, en faisant bien sortir le téton.

Attention par contre, si tu es en Menace d’Accouchement Prématuré à ce stade de la grossesse, il ne vaut mieux pas effectuer cette stimulation qui est susceptible de provoquer des contractions : il vaut mieux te renseigner auprès de ton gynéco ou de ta sage-femme qui seront plus à même de t’indiquer si c’est adapté à ton cas ou pas.


Une fois que ton bébé est là et que tu as commencé à l’allaiter, je te conseille vivement la crème Lansinoh Lanoline (Billet NON Sponsorisé), à appliquer après chaque tétée les premiers temps. Cette crème est Très Très Grasse, elle permet d’éviter les gerçures, et ne nécessite pas d’être rincée avant la tétée suivante.

 


·       pas trop de pudeur

bon j’ai pas dit non plus qu’il faut être exhibitionniste pour pouvoir allaiter ton enfant mais si tu es très pudique ça peut te poser des problèmes.

Moi-même je suis très pudique et ça ne m’a pas empêchée d’allaiter ni gênée pendant mes allaitements (en même temps, après d’être montrée à poil tous les mois à différentes personnes pendant ta grossesse et ton accouchement, de la pudeur t’en as un peu moins !)

Quoiqu’il en soit tu as toujours moyen de t’arranger avec ta pudeur : te retirer dans une autre pièce, mettre un lange au dessus de la tête de ton bébé, …

Il existe aussi des châles d’allaitement assez décriés par certaines pro-allaitantes qui trouvent ça ridicule mais moi je dis que si ça te convaincs que tu peux allaiter malgré tes appréhensions ça vaut la peine. Et puis en hiver ça te permet d’éviter les courant-d’air ; et quand il y a beaucoup de monde ça te permets de t’isoler dans une bulle avec ton bébé et qu’il se concentre sur sa tétée. (Billet NON Sponsorisé)

 


·       des accessoires

clairement pas indispensables mais qui peuvent grandement te faciliter la vie :


-      un coussin d’allaitement : celui-là je l’adore. Il peut même te servir pendant ta grossesse pour trouver une position confortable pour dormir, puis après (pour dormir aussi ou) pour y caler ton bébé,


-      des bouts de seins en silicone : j’ai béni l’auxiliaire de puériculture qui m’en a apporté un pour mon 1er allaitement. Là aussi il y a des gens qui le déconseillent car le bébé n’est pas en contact direct avec ta peau, que du coup il peut être paresseux et moins bien tétér, mais perso ça m’a « sauvé » mes 2 allaitements :

le 1er parce que justement mon bébé tétait mal au début sur 1 sein donc ça m’a permis de former le sein correctement et d’y maintenir la lactation, et je le ressortais quand mon bébé tétait moins bien ;

et mon 2ème allaitement car mon bébé tétait énormément et que j’ai eu 1 petite crevasse qui ne passait pas malgré la crème mais qui était douloureuse et que le fait de mettre un bout de sein en silicone (sur les conseils avisés de NiouzDad, quand je disais que le soutien du papa est important !) a fait disparaitre la crevasse au bout d’un jour ou deux,


-      des coussinets d’allaitement : bon ceux-là les premiers temps ils SONT indispensables parce que bonjour les fuites de lait, notamment à la maternité. Il en existe des jetables et des lavables. Pour ma part je trouve les jetables (Avent par exemple) (Billet NON Sponsorisé) plus confortables les premières semaines, quand tes seins coulent souvent de façon intempestive, les lavables peuvent convenir ensuite,


-      le châle d’allaitement, j’en ai parlé plus haut,


-      des vêtements d’allaitement (soutien-gorge, T-Shirts/chemises, chemises de nuit, …) pas indispensable mais ça t’évite de te dénuder trop et de te peler.

 


Quelques petits rappels de base :

N’oublie pas de boire beaucoup d’eau pour bien t’hydrater,

de manger correctement

essaie de ne pas stresser ça fait tourner le lait (hahahahahahaha !),

de dormir beaucoup (hahahahahahaha !),

et pense que ton bébé peut faire des pics de croissance et téter boooooocoup plus souvent et plus longtemps ; ne t’affole pas.

 

 

logoallaitement.jpg

 

 

 

*

Je ne cherche aucunement à susciter une polémique quelle qu’elle soit avec ce billet : sein ou biberon chacun fait fait fait c’qui lui plaît plaît plaît, je cherche juste, à partir de ma petite expérience, à apporter des éléments pouvant aider une (future) (jeune) maman à réussir son allaitement si c’est ce qu’elle souhaite.

 

*

Je précise « allaitement maternel » dans le titre de cet article car, si je pensais avant de commencer à l’écrire, que « L'allaitement est l'action des femelles des mammifères nourrissant leur progéniture grâce au lait qu'elles produisent. » (source Wikipédia), je me suis rendue compte en consultatnt la définition du Larousse qu'en fait l’allaitement est un « Mode d'alimentation du nouveau-né et du nourrisson dans lequel le lait joue un rôle exclusif ou principal. », qui englobe donc le fait de donner du lait au biberon.

 

 

 

Et toi, tu as des éléments à fournir pour aider une (future) (jeune) maman à Mettre Toutes les Chances de son côté pour Mettre en Place et Réussir son Allaitement ???

 


Publié dans Divers et Varié

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mamko 31/03/2013 18:48

Perso, quand une future maman que je côtoie me dit son souhait d'allaiter, je lui donne le numéro de téléphone d'une association de soutien à l'allaitement.
Ceci parce que le personnel médical et paramédical est hélas très peu formé sur le sujet, et beaucoup sont de mauvais conseils, plutôt que d'avouer leur ignorance excusable, et de réorienter.

NiouzMum 09/04/2013 21:47



Ah, c'est une super idée ... Moi qui ai toujours peur que mes propos soient mal perçus c'est ce que je devrais faire aussi ... le truc c'est que je n'en connais pas vraiment et que j'ai toujours
peur que certaines soient finalement trop "extrémistes" ...



FoxyMama 17/10/2012 09:49

Donc si je comprend bien, ton billet est NON sponsorisé ;p
En tout cas c'est très clair, parfaitement le genre d'infos dont j'aurai eu besoin avant mon premier allaitement

NiouzMum 18/10/2012 14:33

Merci ;)
Je l'ai copié tel quel mais j'aurais dû le relire avant :p