Comment J'ai Failli Foirer l'Allaitement de BabyGirl.

Publié le par NiouzMum



En cette semaine mondiale de l'allaitement maternel je ne vais pas te rappeler mes "trucs" pour mettre toutes les chances de son côté pour réussir son allaitement non non, pour ça je te renvoie >ici<, mais je vais plutôt te raconter comment j'ai failli foirer mon troisième allaitement (celui de ma BabyGirl, donc !)

En 1 mot comme en 100, j'ai failli le foirer parce que je suis partie trop sûre de moi :

3ème allaitement, le 1er a duré +/- 9 mois, le 2ème un peu plus de 24 mois, sevrages en douceur, j'avais l'impression d'être une vieille routière de l'allaitement.


             "C'est bon, mes seins sont prêts et les mamelons formés"

+          "ça ne fait que quelques mois que je n'allaite plus"

+          "d'ailleurs j'ai encore du lait"

=           "je n'ai pas besoin de préparer les bouts de seins" !
Sauf que ... Sauf que.
Préparer les bouts de seins avec une crème grasse (de type castor equi) ça permet de former ton mamelon pour que ton bébé puisse téter correctement mais aussi (ET SURTOUT dans mon cas) : ça HYDRATE ! Et permet de limiter les crevasses !

Donc voilà comment j'ai failli foirer l'allaitement de BabyGirl : je n'ai pas hydraté mes mamelons et j'ai eu des crevasses.

C'était à en pleurer à chaque début de tétée ; je me mordais la main pour ne pas crier (et déplacer la douleur ??) tellement j'avais mal. Ça durait moins de quelques minutes assurément, juste le temps que le lait afflue et que la tétée soit bien avancée mais c'était juste atroce, irradiant des pointes de douleur dans le cœur et dans la tête.
Le "problème" c'est qu'ayant allaité les NiouBoys et étant plus que satisfaite de l'allaitement je ne voulais pas renoncer ...
Alors j'ai douillé ... Pendant quelques semaines, le temps que ça cicatrise.


Pour arranger les choses j'ai mis de la crème APRÈS CHAQUE TÉTÉE, et après la douche (je ne jure que par la Lansinoh Lanoline qui est certes super chère, mais incomparable - pour moi - à d'autres dont on m'avait fourni des échantillons mais qui ne m'ont pas convaincue - en terme de texture notamment, donc je n'ai pu constater sur le long terme si leur effet était bénéfique pour venir à bout des crevasses), et en début de tétée je mettais une téterelle en silicone pour soulager (un peu) la douleur. (Je sais qu'elles sont souvent décriées mais elles m'ont permis à moi de réussir à allaiter MiniLui qui ne prenait pas bien mon sein au début, au moment où j'ai cru que mon allaitement allait échouer, et elles ont aussi contribué à venir à bout de mes crevasses. Mes bébés n'ont pas été dérangés par la suite par le fait que je les allaite sans.)

Voilà donc finalement il faut savoir rester humble, se rappeler qu'on a toujours à apprendre et que si un  truc a bien marché à un instant T autant l'utiliser de nouveau la fois d'après et ne pas faire l'impasse dessus sous peine de conséquences désagréables.

 

20131017-copie-1.jpg


Publié dans Divers et Varié

Commenter cet article