NON à la Réforme du Congé Parental 2013

Publié le par NiouzMum

 

 

 

Avant même d'avoir des enfants j'espérais pouvoir avoir la possibilité de m'occuper d'eux moi-même dans leur plus jeune âge, ne pas avoir à les confier à autrui pour les premières années de leur vie, celles précédant la scolarité.

Mon mari quand je l'ai rencontré n'avait pas spécialement d'avis tranché sur le sujet mais mes arguments ont su le convaincre.

 

Lorsque nous avons eu MiniLui il n'a bien entendu pas été possible financièrement pour nous d'aller au-delà des 6 mois de congé parental puisqu'ensuite, avec un seul enfant, nous ne sommes plus indemnisés (même s'il est aujourd'hui tout à fait possible de mettre sa carrière professionnelle entre parenthèses jusqu'aux 3 ans de l'enfant, pour un 1er enfant la CAF n'indemnise les familles que les 6 premiers mois). Mais dès que Zébulon est né nous avons fait le choix d'un congé parental de longue durée (1 an, renouvelable jusqu'à ses 3 ans).

 

Pour moi ce n'est pas un sacrifice, c'est un choix éclairé de donner la priorité à ma famille et non à ma carrière professionnelle.

Je souhaite voir grandir mes enfants, les éduquer moi-même et non qu'ils le soient par une tierce personne, profiter d'eux, les laisser vivre à leur rythme durant leurs 1ères années (bien que, une fois qu'il y en a 1 scolarisé, on a un rythme à acquérir et des horaires à respecter), ne pas rater leur 1er sourire, leur 1ère dent, leurs 1ers pas, prendre le temps (même si j'ai du mal à ne pas les presser quand même ^^)

Je ne veux pas avoir à me prendre la tête pour trouver un mode de garde permanent, ni pour trouver une solution "de secours" si j'ai un enfant malade/qu'il y a une grève à la crèche/que la nounou est en vacances ou malade elle-même, je ne veux pas me prendre la tête à devoir jongler avec notre budget et verser à autrui la quasi totalité de mon salaire pour faire garder mon/mes enfants pendant que je suis moi au travail alors que je préfère m'en occuper moi-même, ...

Je pense que j'aurai bien le temps, quand chacun de mes enfants sera scolarisé, de retrouver le chemin du travail (puisque de toute façon mon employeur est tenu de me rendre "mon" poste) et de développer ma carrière plus avant si je le souhaite ...

 

Nous avons fait le CHOIX que ce soit MOI qui prenne ce congé, dans NOTRE couple, car c'était la solution qui NOUS convenait le mieux : NiouzDad s'occupe très bien de nos enfants, il les éduque, les cajole, en prend soin, joue avec eux, ... au même titre que moi, prend souvent la relève le soir quand il rentre, les week ends et les vacances, chez NOUS les responsabilités parentales sont bien PARTAGEES (puisque ça semble poser souci au gouvernement) et nous n'avons pas besoin que l'on vienne nous dicter notre conduite ...

Cependant NiouzDad ne se serait pas vu s'occuper de nos enfants toute la journée et ne faire "QUE" ça (ce "que" est bien évidemment une grosse blague puisque ceux qui sont en congé parental savent bien que nous ne faisons pas "que" ça justement), il a besoin de sortir de la maison, bouger, rencontrer du monde, parler d'autres choses à d'autres adultes (besoin que je ne ressens pas forcément ou comble différemment), c'est aussi une question de ressenti et d'affinités qui sont propres à chacun et ne peuvent être régis par une loi ...(sinon, comme je le disais à titre humoristique dans mon précédent billet sur le congé parental, pourquoi ne pas imposer qu'il y ait autant d'hommes que de femmes "assistant(e)s maternel(le)s" !?)

 

Alors certes le congé parental n'est pas forcément bien indemnisé et nous devons nous serrer la ceinture mais je ne me suis jamais plainte parce que j'avais jusqu'à aujourd'hui le CHOIX, et que si ça ne me convenait pas j'avais la possibilité de retourner au travail.

 

 

Cependant un projet de loi, qui va être déposé par le gouvernement en mars 2013, envisage de réformer ce congé parental d'éducation (j'en ai donc déjà parlé >ici<), en

- réduisant sa durée totale (qui serait de 1 an)

- obligeant à le partager entre les 2 parents (1 an dont une partie obligatoirement prise par le papa et non transmissible à la maman)

- taxant les patrons pour les temps partiels

- créant des places en crèche, ce qui coûterait environ 10 milliards d'euros à l'Etat alors que nous savons tous que les caisses sont vides ... Qui plus est, comme je le disais (ici aussi), il me paraîtrait plus judicieux de créer les places en crèche AVANT d'obliger les gens à retourner au travail sans avoir de moyen de faire garder leurs enfants.

 

Pour rappel, actuellement, concernant le congé parental d'éducation :
Il est possible de mettre entre parenthèses sa carrière jusqu'au 3ème anniversaire de l'enfant.
Pour le premier enfant, les 6 premiers mois sont rémunérés.
Pour le deuxième, le parent qui prend ce congé touchera 566€ par mois jusqu'au 3ème anniversaire (ou moins, s'il le souhaite).
A partir du troisième enfant, le parent a le choix entre ne prendre qu'une année mais mieux indemnisée (aux alentours de 800€/mois), ou prendre les 3 ans.

Dans ces trois cas de figure, il y a le CHOIX : le CHOIX de la durée, le CHOIX du parent qui prend ce congé parental d'éducation, le CHOIX de le partager entre les 2 parents, le CHOIX de le prendre à temps partiel ou complet.
La famille reste libre de ses choix de A à Z.

 

 

images.jpg

 

 

Actuellement le gouvernement travaille donc sur ce projet de loi et la présentation se fera courant 2ème trimestre 2013.

Deux dossiers seront présentés : famille et petite enfance.

 

 

***

Najat Vallaud Belkacem, ministre des droits de la femme, travaille sur le dossier famille et souhaite faire une mise en avant de l'égalité homme/femme, par une réforme du congé parental.

Il semblerait qu'aucune association n'ait été invitée à se joindre à la concertation malgré leur demande (UNAF, Union Nationale des Associations Familiales par exemple) ; il s'agit là pourtant bien d'un sujet concernant les familles, et ils en sont les portes paroles.

Ce projet est fait en liaison directe avec les partenaires sociaux, et le patronat.

Nous comprenons bien l'intérêt direct pour les patrons de voir cette loi passer (les femmes ne partiront plus trois ans mais un an !) et pour les syndicats, cela reste aussi un avantage puisqu'eux ne regardent que le côté égalitaire et carriériste de la chose.
Il va également être mis en avant une lutte contre la précarité.

Ce point pourrait paraître positif si ce n'est qu'ils envisagent de taxer les patrons qui accorderont des temps partiels et que ça dessert encore notre volonté, nos envies, nos choix.

 

 

***

 Dominique Berinotti quant à elle travaille sur le service public de la petite enfance.
Elle envisage de créer 400000 places de garde (en crèche essentiellement), ce qui a priori est plutôt une bonne nouvelle quand on sait la galère que c'est pour trouver et obtenir un mode de garde pour nos enfants ... ce qui est moins sympa évidemment c'est que ça aura un coût (estimé semble-t-il à environ 10 milliards d'euros), et qu'à l'heure actuelle le gouvernement n'en a pas le moindre centime, et ne sait pas encore où trouver ces fonds. Et puis il faut penser aussi que ça va prendre du temps : trouver des locaux, recruter et former le personnel, ... que tout ne se fera pas en un jour et qu'en "attendant" les familles se retrouveront avec les 2 parents devant aller travailler puisque plus de congé parental d'éducation mais SANS mode de garde pour leur(s) enfant(s).

 

 

 

En résumé, le congé parental se verrait transformé de cette façon :
- un congé maternité qui passerait de 16 à 18 semaines (cela existait déjà auparavant pour les mamans qui allaitaient mais avait été supprimé à cause du coût pour la sécurité sociale),
- un congé parental réduit à une année, jusqu'au premier anniversaire de l'enfant plus précisément,
- le parent le prenant touchera 60% de son salaire brut (pour un salaire brut de 1000 €, il sera donc indemnisé 600€) avec un plafond situé entre 1500 et 1800€.
- un congé devant obligatoirement être partagé entre le père et la mère, et si le papa ne "prend pas sa part" du congé, ce temps qui lui est imparti (il semblerait que l'on parle d'1 mois) sera perdu et ne pourra être "cédé" à la mère.

 

 

Pour finir, n'oublions pas que :

Ce projet concerne donc tous les parents : mère, père, actifs à temps plein, à temps partiel, en congé parental, ...

Une réforme on peut l'entendre, oui ! on peut l'envisager, oui !  mais pas aux dépens de la liberté individuelle de chacun ... Ne nous dictez pas notre conduite mais laissez nous LE CHOIX !

Seuls 30% des parents souhaitent reprendre le travail après un enfant, mais ne le peuvent pas car le mode de garde n'est pas adapté à leur souhait, pour les autres prendre ce congé parental est une volonté, un choix éclairé.


Sachant cela, ce n'est pas le congé parental qui est à revoir dans la durée, mais :
- les possibilités de faire garder son enfant quand on souhaite retourner travailler,
- le montant mensuel ré évalué pour ceux qui choisissent de ne prendre qu'un an (comme le COLCA actuel), mais dès le 2ème enfant,
- la précarité de l'emploi et ce bien avant d'attendre un enfant. Il est reconnu qu'une femme en précarité avant de devenir mère le sera aussi après,
- inclure les papas et les mobiliser à rester plus à la maison oui ! mais sans l'imposer, en laissant le choix au couple.

 


Que tu sois papa, maman, que tu travailles ou que tu sois en congé parental d'éducation, à temps plein, à temps partiel, tu es concerné ... tu es concerné d'une part parce que tu pourrais être amené à faire ce choix dans un futur plus ou moins proche (d'ailleurs je pense que même si tu n'as pas - encore -  d'enfant tu es concerné ...), et d'autre part parce que c'est une façon pour  l'Etat de s'immiscer dans nos vies et nous dicter ce que nous devons faire et que là encore tout le monde est concerné.


Alors n'hésite pas à partager ce billet autour de toi (mail, réseaux sociaux, facebook, twitter, blogs, ...), à lire les autres qui paraissent au même moment et à les commenter, à apporter ton point de vue, tes arguments en commentaires, ...

 

 

 

Il existe une page facebook dédiée à ce sujet (>ici<) que tu peux liker pour en suivre l'actualité,


tu peux rejoindre le groupe facebook >ici

 

et tu peux également signer la pétition >ici<


Je reviendrai dès que possible coller les liens des autres blogueurs ayant écrit sur le sujet pour que tu aies une vue d'ensemble des billets proposés, mais tu peux d'ores et déjà retourner lire

 

le mien

celui de PetitsDiables

 

 

 

Edit du 19 janvier 2013 : tu trouveras d'autres billets sur le sujet chez :

 

 

Adventure Mom
Alameresi
(A)malise
Amelie Epicetout
Cat à strophes
Chat gribouille
Chez vanessa, remi, hugo, Sarah et Quentin
Encore un blog de mère
  Ernestine
Franck, papa blogueur
Isabelle, la tête dans les étoiles
je suis papa
julesetmoa
Julie chroniqueuse (sa participation)
Julie chroniqueuse (témoignages sur les bienfaits du CP d'une durée de 3 ans)
kikekoidonc
la tribu de juju
Laetibidule
Les sorcières au clair d'étoile
Londres pour les enfants.
Maman Anonyme
maman bobo
maman café addict
maman demenage
maman nanou
maman poussinou
Maman Psychomot
mamantrouvetou
Mamzelle A
mere pas parfaite
Milie c'est quoi ce bruit.

Papa cube
Petits diables
stormy mummy
Supaman
  sylvia maman elfe et son etoile
une maman pipelette
Valérie T
Wondermomes
Working mom

   

 

 

Publié dans Billets Aigres

Commenter cet article

Franck - Papa Blogueur 18/01/2013 09:57

Les hommes ne sont pas au courant qu'ILS PEUVENT prendre le CPE comme les femmes. Dans ma boite ils ont été étonné lorsque j'en ai fait la demande. Pas les chefs, ils peuvent pas refuser, mais les
collègues.
C'est un manque d'information sur ce point.

Mon article sur la réforme du CPE : http://www.papa-blogueur.com/reforme-conges-parental-education-2013

Pour montrer la mobilisation des blogueurs, n'hésites pas à ajouter la liste des blogs qui participent à cette opération :-)

NiouzMum 19/01/2013 22:06



Si ils ne sont pas au courant c'est peut être aussi un manque d'intérêt ? si j'ai envie de quelque chose je me renseigne sur mes droits personnellement ... mais bon c'est vrai que globalement peu
de gens savent aussi que dès le 1er enfant on a le DROIT de prendre 3 ans même si seulement 6 mois sont indemnisés !)


Liste ajoutée, j'attendais juste de pouvoir accéder à mon blog depuis un ordi et pas seulement de mon téléPomme ;)



Julien 17/01/2013 09:59

Le choix, le choix et encore le choix !!
Je comprends le point de vue de la maman mais donner l'accès au congé parental pour la papa n'est pas suffisant pour qu'il puisse le prendre.
Le congé parental tel qu'il est aujourd'hui ne permet pas un accès facile au père, principalement pour des raisons de niveau d'indemnisations.
Je précise également que le fait que le congé parental pour le 1er enfant ne soit indemnisé que 6 mois ne semble pas créer de scandale dans pourquoi le multiplier par 2 pour les enfants qui suivent
en créé un ?
Je suis tout à fait d'accord que ce serait génial d'avoir un congé parental de 3 ans payé 60 % de son salaire mais soyons réalistes...
Pour finir, je pense que c'est une erreur de penser que les pères ne veulent pas prendre de congé parental. Sincèrement.

NiouzMum 17/01/2013 12:08

Si le CP actuel n'est pas accessible au père pour des questions d'indemnisation qu'il soit alors proposé un CP plus court et mieux rémunéré que les papas pourraient prendre également tout en gardant à côté la formule actuelle pour ceux qui souhaitent garder les 3 ans. 1 seule année me paraît bien peu pour les familles qui font le choix de s'occuper de leurs enfants jusqu'à leur entrée à l'école.
Il est certain que 6 mois pour un 1er c'est peu (même si aujourd'hui on peut prendre 3 ans mais seuls 6 mois sont indemnisés), mais je me disais, en ayant des enfants rapprochés que c'était parce que 2 enfants à faire garder avant la scolarité c'est plus compliqué qu'un seul (après il y a beaucoup de choses qui sont injustes et seraient à revoir c'est sûr !)
Personnellement je n'ai jamais demandé à avoir 60% pendant 3 ans, c'est totalement utopique ... La formule actuelle me convient (même si financièrement il faut se serrer la ceinture c'est un choix de m'occuper de mes enfants jusqu'à leur entrée à l'école et je me contente de ce qu'on m'offre financièrement)
Enfin il ne faut pas se méprendre, je ne suis pas contre le fait que les pères prennent le CP ça me paraît aussi normal que les mères mais, comme je disais, dans mon entourage (et ce ne sont pas des machos, plutôt des papas dits "modernes" impliqués dans leur vie de famille et dans l'éducation de leurs enfants) rares sont ceux qui souhaiteraient rester à la maison s'occuper de leurs enfants et ne pas aller bosser. C'est sûr que si on parle d'1 mois c'est une durée très courte donc faisable mais du coup ce n'est pas à mon sens représentatif d'une population qui accepte et souhaite mettre sa carrière entre parenthèses pour s'occuper de ses enfants.
Ce que je veux c'est avoir le choix (désolée) de conserver cette formule et pouvoir m'occuper de mes enfants jusqu'à leurs 3 ans, quitte à proposer un autre type de CP qui serait plus accessible aux papas.

NiouzMum 17/01/2013 12:08

Si le CP tel qu'il est aujourd'hui ne permet pas un accès facile aux pères pour des questions d'indemnisations battons nous plutôt sur les inégalités de salaires ... personnellement je n'ai jamais demandé à avoir 60% pendant 3 ans ça me paraît bien utopique !
Je suis d'accord que 6 mois pour un 1er est discutable ; mais en ayant des enfants rapprochés je me disais que c'est plus difficile de faire garder 2 enfants qu'un seul et c'est l'excuse que je trouvais pour "justifier" cet écart ... Après je suis d'accord que 3 ans dès le 1er ça serait mieux (même si aujourd'hui on peut prendre 3 ans dès le 1er mais seuls 6 mois sont indemnisés)
Quoiqu'il en soit je trouve que 1 an (qui serait donc la durée maximale, avec où sans indemnisation) n'est pas assez pour les parents (père ou mère) qui font le choix (désolée mais pour moi c'en est un) de s'occuper

pauline maman trouvetou 14/01/2013 11:17

J'aime cet effet de groupe! Merci pour ton commentaire et moi aussi, je vais faire connaissance avec ton blog.

NiouzMum 16/01/2013 11:05

J'espère que tu t'y plairas !!