La Réforme du Congé Parental : Laissez-Nous le CHOIX

Publié le par NiouzMum

 

20120402 2Main

 

 

 

Si je n'ai pas eu grand chose à dire sur la réforme prochaine de l'école parce que je n'ai pas vraiment d'avis tranché dessus (les arguments des 2 camps étaient susceptibles de me convaincre et je n'arrive pas à suffisamment nous "projeter" pour savoir ce qui serait le mieux pour les enfants, leur bien être et leur apprentissage tout comme pour l'organisation des enseignants et des parents), j'aurais tant à dire sur la probable réforme du congé parental que je ne sais par où commencer ni comment structurer ma pensée mon billet.

 

Que disent les infos qui circulent ?

Que le gouvernement s'orienterait vers un congé plus court (1 an maxi au lieu de 3 maxi à l'heure actuelle) et mieux rémunéré (50 à 60% du salaire brut plafonné au montant du Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale - qui est à 3031€ en 2012, ce qui ferait une rémunération entre 1515 et 1818 € maxi au lieu des 566€ aujourd'hui).
Ainsi, si quelqu'un gagne le SMIC, qui est de 1425€ en 2012, il serait donc indemnisé pour un montant allant de 712 à 855€.
Je reconnais que "sur le moment" (enfin à la fin du mois, quoi) c'est plus avantageux financièrement que ce que l'on connaît en ce moment mais il ne faut pas se leurrer : c'est plus avantageux pour l'Etat aussi (et surtout !).
Rien que cette partie de la réforme me révolte dans la mesure où, comme sa durée serait d'un an maximum, que ferait-on de nos enfants de leur premier anniversaire à leurs 3 ans, âge minimal d'entrée à l'école ?

Je pense que le gouvernement n'est pas sans savoir que la France manque cruellement de places pour l'accueil des tout-petits, et que ce n'est pas en un claquement de doigts que ça va se régler !

(C'est comme les villes qui suppriment les places de parking dans leur hyper centre pour inciter les gens à prendre les transports en commun sans avoir auparavant étendu l'offre desdits transports en commun ! une aberration !)

 

Que la réforme prévoirait qu'une partie du congé soit obligatoirement attribuée au père et non transmissible afin qu'il soit mieux réparti entre les deux parents. Mesure qui permettrait soi-disant «d'accroître le niveau d'emploi des femmes et de favoriser un meilleur partage des responsabilités parentales lors des premiers mois de l'enfant» ... Hahaha ! Visiblement le père serait "incité" à prendre un congé de 3 mois, sinon celui-ci serait "perdu" ! donc laisse-moi te dire que dans les familles où c'est la mère qui est "contrainte" de prendre ce congé car aucune répartition entre les 2 parents ça ne changerait strictement rien !

Par contre, dans les foyers où les 2 parents ont hésité à le prendre mais où le père gagne un salaire plus élevé que celui de la mère cela pourra faire un manque à gagner très important dans les revenus du foyer !

 

 

Et même sans parler du manque de places en crèches et chez des assistantes maternelles ni de l'égalité hommes-femmes (qui est de toute façon une utopie puisque ça ne changera pas les mentalités des personnes qui embauchent) quelle considération a le gouvernement du souhait, de la volonté des gens qui choisissent de prendre un congé parental ?

 

Car on perdrait un élément fondamental que l'on a à l'heure actuelle c'est le CHOIX : le choix de prendre un congé parental ou pas, le choix de le moduler comme on l'entend (ou presque). Il ne faut pas croire que les parents qui mettent leur carrière entre parenthèses pour s'occuper de leurs enfants le font uniquement par défaut ; dans beaucoup de cas c'est un souhait, un désir, un choix éclairé, de prendre du temps pour ses enfants, les voir grandir, les éduquer et ne pas "confier" les premières années de leur vie à d'autre(s) personne(s).
Visiblement l'argument majeur pour légitimer cette réforme serait que "trop souvent" ce sont les femmes (les mères) qui le prennent et non les hommes (les pères) : et quid des volontés de chacun ? NiouzDad est un père présent pour ses enfants, qui s'en occupe aussi bien que moi à tous les niveaux (attention, intérêt, soins, hygiène, éveil, éducation, jeux, ...) qui aime passer du temps avec eux mais ne se verrait pas passer son temps "à ça" ... il a besoin d'avoir une occupation autre qui le sorte de cette routine qui seule ne lui conviendrait pas. Moi au contraire ça ne me dérange pas, je ne suis pas une personne carriériste, je préfère privilégier ma vie personnelle à ma vie professionnelle et j'ai toujours espéré avoir la "chance", la possibilité, (le choix) de m'occuper de mes enfants, de les voir grandir, de pouvoir respecter leur rythme durant leurs 1ères années qui me paraissent si importantes et qui passent si vite. Et au final cela convient à tout le monde (NiouzDad, les enfants et moi), que ce soit moi qui m'occupe des NiouKids pendant leurs 1ères années !

 

 


Enfin, je souhaiterais répondre aux "résultats d'une enquête réalisée en 2011 par le Centre de Recherche pour l'Étude et l'Observation des Conditions de Vie (Credoc) sur un échantillon de 3.000 femmes (qui) a montré" (informations trouvées dans l'article du Figaro cité plus bas)


* "leurs difficultés à retrouver un emploi" => j'aurais tendance à répondre que dans bien des cas le congé parental est pris dans le cadre d'une activité professionnelle et que l'employeur est alors tenu de lui proposer à son retour "un emploi similaire assorti d'une rémunération au moins équivalente".

Pour ceux qui n'avaient pas d'emploi avant le congé parental je me demande sur quoi on va se baser pour les rémunérer pendant le congé et je suis en outre assez sceptique sur le fait qu'ils retrouvent plus rapidement un emploi à la suite (parce que de toute façon avec un enfant en bas-âge "dans les pattes", les employeurs seront frileux à les embaucher, que ce soit après un arrêt de 3 ans ou d'un an ! Ce sont donc les mentalités qu'il faudrait changer !)

 

* "(que) sur les 553.000 bénéficiaires du CLCA, 40% décident d'interrompre leur carrière et 40% y sont contraints par manque d'offres de garde" => qu'en est-il des 20% restants ? De plus, si 40% DECIDENT D'INTERROMPRE LEUR CARRIERE c'est un choix, non ? alors pourquoi ne pas leur en laisser toujours la possibilité ? et pour les 40% qui y sont contraints par manque d'offres de garde, ne faudrait-il pas commencer par améliorer et augmenter l'offre de garde ??? ça permettrait de contenter ces 40% et de les "remettre au travail" et de laisser aux autres LE CHOIX de s'occuper de leurs enfants !

 

* "(que) le congé parental est mal réparti car dans 95% des cas, ce sont les femmes qui cessent de travailler pour s'occuper de leur enfant" => là encore j'ai envie de dire : et si c'est LEUR CHOIX ? et si il y a plus de femmes que d'hommes dans la population qui ont envie de pouponner et qui y sont prêtes, qui préfèrent privilégier leur vie de famille à leur carrière ? et si (là je vais me mettre les féministes à dos) plus de femmes étaient plus "faites pour ça" que d'hommes (je suis volontairement extrême dans mes propos mais c'est une idée générale, ne serait-ce que parce que ce sont les femmes qui portent les bébés, et que ce sont elles qui ont la possibilité de les allaiter -enfin le matos pour-) ? si on va par là pourquoi y-a-til plus de femmes que d'hommes assistantes maternelles ? n'est-ce pas par affinité avec le fait de s'occuper d'enfants en bas-âge ? sinon autant instaurer un quota d'assistants maternels pour respecter la parité !

ou alors et si ce choix était fait parce que le manque à gagner est plus important si l'homme prend le congé que si c'est la femme ? alors ce n'est pas le congé parental qu'il faut réformer mais l'égalité dans le travail qui doit passer là encore par un changement des mentalités !

Et dans tous les cas 5% des personnes qui prennent un congé parental sont les papas, donc il y en a tout de même qui font ce CHOIX, parce que eux s'y sentent bien certainement ... et s'ils avaient le choix, prendraient-ils 1 an ou 3 ans ? (moi je crois que j'ai la réponse ...)

Je pense qu'en aucun cas ce n'est bien d'OBLIGER, d'IMPOSER sur un sujet tel que celui-ci ... Parce que oui, sur le papier on obligera les hommes à prendre un congé parental mais on ne pourra les obliger à s'en occuper vraiment, à en prendre soin, à se lever la nuit quand il le faudra, et à tout ce qu'implique le fait d'être en congé parental s'ils n'en ont pas envie !

 

 

Si cette réforme paraît indispensable au gouvernement qu'il la fasse passer mais en LAISSANT LE CHOIX aux familles de continuer avec la formule actuelle ou de CHOISIR la nouvelle ! (et je suis certaines qu'ils auraient bien des surprises à l'arrivée !)

 


Et si vraiment le gouvernement veut réformer les Affaires Familiales j'ai des sujets à lui proposer :

* pouvoir laisser la possibilité aux parents en congé parental de se créer un statut d'auto-entrepreneur pour pouvoir avoir une petite activité "à côté" (quitte à en plafonner les revenus / le temps passé) à domicile

* réformer la loi qui instaure que " l’allocation de base « est par famille quel que soit le nombre d’enfants de moins de 3 ans, sauf en cas de naissance multiple » Parce que quand on a des enfants rapprochés de moins de 3 ans d'écart on se fait carrément enfler !


 

 

Pour rédiger ce billet je me suis appuyée sur les éléments trouvés dans ces 2 articles :

 

http://m.lesechos.fr/france/vers-un-conge-parental-plus-court-et-mieux-remunere-0202422559239.htm

 

http://www.lefigaro.fr/emploi/2012/12/03/09005-20121203ARTFIG00497-un-conge-parental-plus-court-mais-mieux-remunere-en-vue.php

 

 

 

Merci à PetitsDiables qui, avec son billet d'hier, m'a rappelé que mon brouillon trainait dans ma boîte depuis des semaines ...

 

 


Publié dans Billets Aigres

Commenter cet article

Karya 20/12/2012 09:32

Je commence tout juste à m'informer car n'ayant eu que des petits bouts d'information au début je ne me sentais pas très concernée. En lisant un article que tu as mis en lien je suis en train de
réaliser que si cela nous concerne. Ceci dit je me sentais quand même concernée avant car je ne trouve jamais cela normal que l'on choisisse à notre place.
Chez nous, c'est particulier. Papa est au foyer, pas en congé parental, alors que se passerait-il si j'avais envie de réduire mon activité ? Oui, parce qu'au départ, tellement bête je suis, je
pensais que cette réforme ne concernait que le congé parental, comment dire, total. Je n'avais absolument pas réfléchi que cela concernait également le fait de réduire son activité.
Il va falloir finalement que je m'y intéresse de plus près et surtout je soutiens évidemment toutes celles (et tous ceux) qui ont envie de rester à la maison pour s'occuper de leur(s) enfant(s) et
je maintiens ce que j'ai toujours pensé c'est une activité qui est complètement dévalorisée et je trouve cela parfaitement injuste et injustifié.
Laissez aux gens le choix de ce qu'ils pensent être le mieux pour eux et leur famille.

NiouzMum 27/12/2012 20:46

Comme tu dis ce n'est pas normal qu'on choisisse à notre place ... Je ne sais pas trop comment agir pour faire bouger les choses ...
Avec Papa au foyer c'est sympa, pas de mode de garde à trouver !? Et ça montre qu'il existe des papas qui participent et qu'il n'y a pas besoin de loi pour les y obliger ! c'est bientôt ta reprise, non ?

Isabelle dans les etoiles 20/12/2012 00:15

Tu as 100 fois raison. Je n'ai pu bénéficier du congé parental d'un point de vue financier car depuis trop longtemps en dispo de la fonction publique et pas assez de temps de cotisation dans le
privé pour en profiter. Par contre, même si cela a été raide financièrement j'ai voulu rester auprès de ma Sucrette (sans compter que de toutes les façons je n'avais pas de mode de garde) parce que
je le voulais.
Marre de justifier le fait qu'une femme puisse vouloir être mère au foyer (même si ce n'est pas de façon "définitive"). Marre d'être considérée comme des femmes de Cromagnon parce qu'on préfère nos
enfants à une carrière. Marre qu'on fasse croire qu'une femme moderne est forcément une working mum. toutes les Housewives ne sont pas désespérées!
Laissez-nous le choix et inspirez-vous plutôt des modèles scandinaves chers gouvernants!

NiouzMum 21/12/2012 08:40

Merci pour ce commentaire Isa, qui encore une fois résume bien ma pensée !

Valérie T 18/12/2012 14:54

Je suis entièrement d'accord avec toi, sur tout les points !!!
Je ferais certainement un billet aussi pour exprimer mon mécontentement.
En tout cas super ton billet, très complet !

NiouzMum 21/12/2012 08:35

Merci beaucoup pour ce gentil message ...
Je vais aller chez toi voir si tu l'as publié mais à l'occasion pourrais-tu venir laisser le lien ici ?

amalise 18/12/2012 11:18

Un excellent article, qui mérite d'être lu par beaucoup ... Je suis bien entendu complètement de ton avis. Comme pour bien d'autres sujets, j'en ai assez que les pouvoirs publics prennent des
décisions à notre place, sous prétexte qu'ils savent ce qui est le mieux pour nous. C'est leur portefeuille qu'ils regardent avant tout, et non notre bien-être. Nous faire croire que les Pères vont
prendre un congé parental, mais quelle plaisanterie! Non pas qu'ils ne le voudraient pas, mais tu as raison en disant que la perte financière pour la famille serait d'autant plus conséquente ... Je
n'ai pris que 2 mois de congé parental, pour des raisons bassement financières, et je n'aurai pas de 3ème enfant. Pourtant, je me sens pleinement concernée, car c'est de nos droits dont il s'agit.
De notre liberté ou non de cesser notre activité. Certes, nous avons cette chance que l'état finance un minimum ce congé. Mais c'est sans doute là que le bât blesse ... Et quid des modes de garde,
comme tu le dis si justement ? Bref, un vaste sujet, mais un vrai sujet!

NiouzMum 18/12/2012 13:16



merci Malise, ça fait plaisir de voir que d'autres se sentent concernés par le sujet ...même si au fond je n'ai que peu d'espoir sur le fait que nos arguments soient entendus et que ça fasse
remuer les choses "dans le bon sens" ;(