Tu as DeuZans

Publié le par NiouzMum

 

20121007_3.jpg

 

 

 

Tu as 2 ans mon Zébulon ...

 

2 ans que tu as déboulé tel une tornade dans nos vies,

 

2 ans que tu t'exprimes et cherches à te faire ta place parmi nous, à nous montrer que tu existes comme si tu avais peur que l'on t'oublie,

 

2 années intenses et éprouvantes ...

 

Tu es toujours et encore plus un petit garçon tonique et dynamique, tu sembles vouloir aller au-delà de tes limites, au-delà de ce qu'on pourrait attendre d'un si petit bout de ton âge ... Depuis le début tu nous surprends par tes capacités, et tu n'as de cesse de vouloir égaler voire dépasser ton frère ...


Cela fait plusieurs mois que tu te déshabilles et t'habilles tout seul, tu sais te chausser (et te déchausser ;p), tu manges tout seul (quand tu en as envie seulement) et souvent plus proprement que MiniLui (mais chut, ne lui dis pas), t'essuyant le côté de la bouche avec ta cuillère quand ça déborde, tu souffles quand c'est chaud, tu nous gratifie d'un "bon appétit" personnalisé à chacun à chaque début de repas, tu as ta façon bien à toi de manger ton "kiri sur biscotte" en le râclant avec tes doigts jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus dessus,  tu t'installes tout seul dans ta poussette (et sais aussi en descendre tout seul, même en marche ;p), tu sautes, danses, montes et descends les échelles, les escaliers, te jettes dans la piscine, du haut des toboggans, te lèves dans ta chaise haute et passes tes repas à en monter/descendre, te mets debout sur le trotteur, maîtrises la trottinette de ton frère, balances tout sur ton passage, escalade la table à langer, ton lit, la commode de votre chambre, celle de la nôtre, te sers tout seul dans le frigo, es passionné par les balais, les aspirateurs, les outils de bricolage, les pompiers, les engins de chantier, les dépanneuses (qui a dit comme ton frère ?), déchires tout ce que tu trouves (livres, papiers, magasines, cartes, ...) malgré nos interdictions répétées, nous réponds "NON !" quand tu n'es pas d'accord, "parce que" quand on te demande pourquoi, nous serine ce que tu as à nous dire en augmentant les décibels jusqu'à ce qu'on t'accorde toute notre attention, tu cries, tu joues bruyamment, tu parles avec les mains pour appuyer tes dires, tu peux nous repousser comme avoir envers nous des élans d'amour et d'affection au point de nous pincer ou nous mordre, quand on te tient dans nos bras tu nous serres parfois tellement fort qu'on peut te lâcher sans que tu ne tombes, tu veux toujours être le premier jusqu'à pousser ton frère pour y arriver, tu lui piques tous "ses" jouets (= ceux avec lesquels il est en train de s'occuper) quitte à juste partir en courant avec en te marrant et ne pas les utiliser, tu aimes manger de tout même si parfois tu préfèrerais jouer, tu es magnifique malgré tes 3 boutons sur le front (oh, ça va !), tu adores encore quand je joues à un "coucou/caché" amélioré (pas derrière mes mains mais derrière un mur, un meuble), lors duquel tu éclates d'un rire merveilleux et communicatif, tu aimes rendre service et fais tout ton possible pour y parvenir, tu donnes la main à NiouzAïeule, ma grand mère, pour l'aider à se lever de son fauteuil, tu sais où se trouve chaque chose et pars en courant nous chercher ce dont on a besoin et qu'on vient de formuler, tu viens nous faire des bisous magiques et réparateurs quand on se fait mal, tu fermes les portes et tiroirs restés ouverts que tu trouves sur ton passage, tu es le roi de la bêtise et malheureusement aussi assez maladroit donc les 2 cumulés ça fait beaucoup de dégâts ; après de nombreuses explications tu n'appuies enfin que sur le bouton de l'étage où on se rend dans l'ascenseur.

Ton frère est toujours ton idole absolue même si vous passez votre temps à vous chercher, tu le boostes au niveau moteur car à la base ce n'est pas son fort, tu t'es débrouillé comme un chef hier sur des minis parcours d'accrobranche : à l'aise pour marcher sur les filets, traversant sans encombre des ponts suspendus, hilare allongé sans des tyroliennes, maîtrisant plus ou moins la marche sur rondins ou sur poutres. Sur ce plan là tu es plutôt dégourdi et as même "tiré" ton frère vers le haut, l'incitant à progresser lui qui était plus lent, plus prudent et beaucoup moins téméraire.

Tu veux marcher seul dans la rue mais ce n'est pas toujours possible quand on est pressés par exemple ou que MiniLui est avec nous ; tu montes sur la marche de chaque immeuble de notre chemin pour en sauter joyeusement, tu sais lorsque les voitures sont mal garées (trottoir, passage piétons, ...) (à force d'entendre ta mère râler ;p)

Tu commences à apprécier les livres et nous demandes régulièrement de te lire des histoires, tu ne t'intéresse pas tellement aux puzzles (ou alors sans assembler les pièces qui vont ensemble mais en tapant tellement dessus qu'elles finissent par s'emboîter, obtenant une oeuvre d'art totalement abstraite), ni au dessin (sauf sur supports non appropriés),

Quand tes mains sont sales tu cries "mains ! en l'air !" en levant les bras au dessus de la tête et en partant en courant vers la salle de bains pour te les rincer au-dessus de la baignoire, tu tires ton lit jusque sous l'interrupteur pour l'atteindre et allumer la lumière (pour l'instant tu n'atteins que ceux de la cuisine qui sont plus bas que les autres)

 

Physiquement tout le monde s'accorde à dire que tu ressembles à mon papa ...

 

 

Tu es entier et intense, il ne semble pas y avoir de juste milieu avec toi : c'est tout noir ou tout blanc, tu es content ou pas content.

J'ai parfois l'impression que nous avons pris un mauvais départ tous les 2, tant j'étais occupée à essayer de décoder tes pleurs au lieu de simplement les accepter ;

J'ai l'impression d'avoir tout fait de travers avec toi, avec vous depuis 2 ans, notamment à cause de ma patience qui semble avoir disparu avec l'arrivée de tes hurlements, mais je travaille à être une maman meilleure pour vous, tout en ayant toujours peur que cette période difficile soit gravée en vous à jamais ...

 

 

Si je relis ce billet et que je fais un point maintenant on peut dire

* qu'en voiture tu t'es calmé, que les trajets sont plus calmes et plus sereins (sauf si tu te réveilles dans ton siège auto, là ça ne te plaît pas du tout d'être harnaché)

* que ton sommeil est toujours plus ou moins problématique : si tu faisais sans problème des siestes de 2 ou 3 heures cet été, depuis la rentrée tu ne dors jamais plus d'1h30, et même souvent seulement 3/4 d'heures ...

Pour t'endormir il faut siège-auto, néné ou porte-bébé, poussette ou lit seulement si tu es très fatigué (et te caresser la tête en chantant "à la volette") ; et rares sont les nuits que tu finis dans ton lit

Le matin tu sonnes le clairon au plus tard à 6h, et tu crises, réveillant le reste de la maisonnée, si on te refuse le néné et/ou éné (le petit déjeuner)

* que tu es toujours aussi vif et comprends vraiment tout ... c'est d'ailleurs sur ça que je m'appuie en ce moment pour tenter de faire passer tes "crises" : j'essaie de te parler, doucement, pour te calmer, te laisser t'exprimer et tenter de te comprendre puis t'expliquer la situation, te faire comprendre à mon tour pourquoi tu ne peux pas/dois pas faire ce que tu voudrais au moment où tu le voudrais (car bien souvent c'est simplement dû à de la frustration si tu n'arrives pas à quelque chose ou qu'on te le refuse - temporairement ou non)

* que tu fais de réels progrès en terme d'ouverture au monde et aux autres surtout ... Tu te laisses maintenant apprivoiser par nos très proches et c'est un grand pas pour toi ...

 

 

 

Joyeux 2 ans mon Zébulon,


que tu continues à t'affirmer autant que tu en as besoin mais PAS au détriment de ton frère à qui il faut laisser sa place aussi,

que vos disputes s'estompent et laissent de plus en plus la place à votre complicité,

que tu sois heureux parmi nous comme nous le sommes avec toi,

que tu n'aies pas peur qu'on te délaisse ou qu'on t'oublie,

que tu t'apaises et continues d'avancer plus sereinement,

que tu saches et n'oublies jamais que JE T'AIME (nous t'aimons),

que tu sois heureux, tout simplement ...

 

 


Publié dans Zébulon

Commenter cet article

Mamko 30/03/2013 12:10

Je ne sais pas pour Zebulon, mais ici, les Deuzans de Petit Bonhomme ont été un passage tout aussi intense que les 18 premiers moi (ce qui fait peu de répit au final!!).
Je me souviens avoir beaucoup expliqué, mais je réalise que sa vision du monde était tellement différente de celle des adultes que c'était un peu utopique de croire qu'il comprenait. Je m'en rends
compte maintenant qu'il parle suffisamment bien pour nous expliquer son point de vue.
Ce qui fonctionnait bien à cette époque, c'était de verbaliser ce qu'il pouvait bien ressentir (déception, frustration, chagrin, colère, etc). Ca reste encore valable. Quand on tombe juste, c'est
un énorme soulagement de se sentir compris.
Je ne sais pas si tu le connais, mais le bouquin "J'ai tout essayé" d'Isabelle Filliozat, est une véritable ressource à propos des enfants de cette tranche d'âge. En plus, il vient de sortir en
poche :-)

NiouzMum 02/04/2013 10:51



Merci pour les tuyaux ... Pour le bouquin je l'ai déjà ... j'aime bien les pistes qu'il propose, qui me paraissent justes et adaptées mais en ce moment le problème ici (Zébulon "toujours" en
"crises" fréquentes et MiniLui qui entame une "crise" assez destabilisante lui aussi) c'est de les mettre en application sans m'énerver (nous énerver) moi (nous) même(s), ce qui n'est absolument
pas constructif on en est bien conscients mais plus "spontané" de notre part : gros travail à faire sur nous-mêmes !



amalise 08/10/2012 11:04

Oh je suis en retard, mais un très très bon anniversaire à ton Zébulon, qui m'a l'air bien débrouillard et coquin!!!

NiouzMum 08/10/2012 20:36

Tu as bien résumé ! Merci pour lui !

Mam'Zelle A 07/10/2012 22:55

Un très joyeux Deuzans à ton Zébulon !!!

NiouzMum 08/10/2012 20:35

Merci !!!