Sevrages : La Fin de 2 Allaitements

Publié le par NiouzMum

 

 

Lorsque j'étais enceinte de MiniLui s'est posée la question de son alimentation il fois qu'il serait né.

Sans plus de conviction que ça NiouzDad et moi nous sommes dit que nous tenterions l'allaitement et que si ça ne marchait pas on ne s'acharnerait pas.

Quand on m'a annoncé une césarienne, j'ai eu peur de ne pouvoir être en mesure de l'allaiter, à cause des produits anesthésiants d'une part et à cause de la douleur d'autre part.

 

Finalement lorsqu'il est né, après quelques difficultés pour mettre en route cet allaitement (trop peu de confiance en moi, trop peu renseignée sur le sujet, trop d'informations contradictoires de la part du personnel de la maternité, ...) tout a fini par se mettre en place (grâce à l'aide et au soutien de NiouzDad, qui a joué un rôle très important dans cette réussite) et c'était parti !

Je souhaitais l'allaiter au moins jusqu'à ma reprise du travail un peu avant ses 6 mois, et plus si nous en étions heureux tous les 2.

Je l'ai donc nourri au sein exclusivement jusqu'à 5 mois, puis nous lui avons donné mon lait au biberon pour l'habituer (ce ne fut pas une mince affaire les 1ers temps, nous en étions désespérés !) et ensuite une alternance de LM/LA au biberon et je lui donnais le sein matin et soir.

Je ne se savais pas jusqu'à quel âge continuer, tout en sachant que nous avions un projet "Numérobis" à mettre en route vers ses 9 mois, et que peut être ça pouvait jouer sur cet allaitement.

Finalement, vers les 8,5 mois de mon bébé, j'ai subi une intervention dentaire lors de laquelle on m'a administré des produits non recommandés et après laquelle j'ai dû ne pas l'allaiter pendant 48h. Il a suffit de ce court laps de temps pour que mon bébé se sevre de lui-même et refuse ensuite le sein quand je le lui présentais.

Pas de cris, pas de larmes, pas de nostalgie ni d'un côté ni de l'autre, tout s'est passé en douceur et sans rancoeur.

 

Lorsque Zébulon s'est installé en moi la question ne s'est pas posée, il était clair que je l'allaiterai.

La mise au sein, la montée de lait, la mise en place de la lactation, ... tout s'est parfaitement déroulé sans difficulté aucune (à part quelques crevasses bien vite réparées), et sans "date butoir" induite par une éventuelle reprise du travail puisque nous avions décidé que je prenais un congé parental pour m'occuper des NiouKids.

Lorsque nous avons voulu tenter de lui donner des biberons de mon lait il ne l'a pas entendu de cette oreille et ça a été très difficile, mais nous n'avions pas la "pression" de devoir le laisser à quelqu'un qui devrait le nourrir.

Zébulon a été allaité exclusivement au sein jusqu'à la diversification puis cela complétait ensuite ses repas, jusques vers ... aucune idée en fait de la date à laquelle il est passé aux biberons "normaux" (lait 1/ écrémé ou m*atin lég*r + blédine) mais avait toujours une tétée d'endormissement le soir jusqu'à ... il y a 1 mois (enfin le 26/10/2012).

En effet, cela faisait déjà plusieurs mois que j'en avais un peu "marre" de l'allaiter mais que je continuais un peu le matin et le soir pour répondre à son besoin de succion et de câlins ; et puis je ne voulais pas y mettre fin tant qu'il n'avait pas terminé son calendrier de vaccination.

Ses derniers vaccins ont eu lieu fin août ... j'étais lassée de cet allaitement (et ça me "dérangeait" un peu d'allaiter un bébé si grand, c'est pourquoi je ne le faisais plus que dans l'intimité de notre foyer lorsque nous étions seuls) mais lui semblait encore demandeur ... j'ai laissé un peu traîner puis, un vendredi soir d'octobre, je lui ai expliqué que ça suffisait ... que je l'aimais toujours autant et avec la même intensité mais que je n'en pouvais plus de l'allaiter ... que ça me dérangeait quand avant même les 1ères lueurs du jour il farfouillait dans mon pyjama en disant "néné", alors que je n'étais même pas encore réveillée, qu'il était grand maintenant, que je n'avais quasiment plus de lait pour le nourrir, qu'il était bien nourri par ailleurs et que nous pourrions toujours continuer à faire de gros câlins serrés dans les bras l'un de l'autre.

Il a beaucoup un peu râlé beaucoup un peu pleuré, j'ai accueilli sa colère et son mécontentement tout en lui expliquant que je comprenais sa frustration et son désarroi mais que c'était ma décision et que je ne reviendrai pas dessus.

Depuis il est arrivé quelques fois qu'il me demande encore le néné mais je lui ai reparlé de cette discussion et de ma décision et ai réussi à le raisonner et on a fait de gros câlins à la place (ou il m'a demandé un bibi d'eau ;p)

 

Je ne pensais pas à la base l'allaiter si longtemps,

Finalement chaque sevrage s'est plutôt bien passé, mais je sais (j'espère) que je vivrai un/d'autre(s) allaitement(s) et me demande si de mon côté je vivrai aussi bien la dernière tétée de mon dernier né !?

 

 

20120307 SeinAntiDouleur

Commenter cet article

Karya 13/12/2012 14:32

Merci c'est gentil. Je reviendrai te dire comment je m'en sors ;)

NiouzMum 18/12/2012 09:06



Oui, volontiers ...



Karya 03/12/2012 18:22

Il est tout neuf ;) Trois mois seulement mais reprise dans un mois - ce qui est déjà beaucoup mieux que 2 mois 1/2 - et comme je tire mon lait depuis sa naissance ce n'est pas trop un problème. Ce
qui m'inquiète c'est que je travaille assez loin, je pars tôt, je rentre tard plus la fatigue ... Dans l'idéal j'aimerai continuer et je sais que tout sera une question de motivation alors on y
croit ;)

NiouzMum 06/12/2012 10:22

J'y crois pour toi aussi alors, et je te souhaite d'y parvenir !

FoxyMama 03/12/2012 10:31

Non, elle le vit bien ^.^

Karya 01/12/2012 18:01

Pas de sevrage en vue puisqu'il est encore tout petit mais reprise du travail dans un tout petit peu plus d'un mois ... Aucune envie d'arrêter mais à voir car les conditions ne seront pas
optimales.

NiouzMum 03/12/2012 09:56



J'admire celles qui tirent leur lait en journée tout en bossant, je n'aurais pas pu ...


Du coup moi c'était que matin et soir mais du coup la production diminue !


Bon courage pour ta reprise ... il a quel âge ton petit ?



Babidji 29/11/2012 20:44

je pense que j'aurais réagi pareil que toi pour n°2 ! en ts les cas j'admire ta persévérance sans brusquerie pour le sevrage ! je me souviens juste avec Cerise que j'ai allaité 6 mois jusqu'à la
reprise de la saison que le bib a été une horreur (elle n'en voulait pas) mais c'est surtt mon sevrage à moi ! une vraie usine à lait ! j'ai morflé alors qu'à la montée de lait pas plus que ça
!!??!??

NiouzMum 03/12/2012 09:53



Oui, c'est étonnant ...


De mon côté les 2 fois ma production de lait avait bien diminué car moins de demande donc pas de souffrance de ce côté là !


C'est "marrant" comme on flippe quand ils ne veulent pas du bib alors qu'au final on finit toujours par trouver une solution (ou eux par accepter) !