Semaine Du Goût #2

Publié le par NiouzMum

 

 

En cette Semaine Mondiale de l'Allaitement je me permets de re-publier 2 petits billets sans prétention mais issus de ma propre expérience sur l'allaitement qui j'espère pourront un jour aider une jeune maman qui souhaite allaiter ... 

(enfin selon les sources elle est du 1 au 7 aout, du 1 au 7 octobre ou du 14 au 21 octobre 2012)

(on va donc dire que je profite de la Semaine du Goût pour t'en parler ;p)

 

 

 

20120307_SeinAntiDouleur.JPG

 

 

 

Je ne veux pas créer ici de polémique sein vs biberon …

 

Chacun fait’c’qu’il veut du moment qu’y vient pas m’faire chier mais Nous Nous avons choisi d’allaiter. Nous avons fait ce Choix car c’est celui qui Nous convenait le mieux à Nous, pour beaucoup de raisons autres que  "c’est meilleur pour le bébé", des raisons beaucoup plus égoïstes (économiques, pratiques, …), qui nous appartiennent.

 

Donc le fait est que mes enfants ont été nourris au sein.

 

 

Aucun de nos enfants n’aime lorsque nous allons chez la pédiatre : ils pleurent tous les 2 beaucoup lorsqu’elle veut les peser, les mesurer, regarder leurs oreilles, leurs bouches, leurs nez, tout est prétexte à hurler.

 

 

Ayant appris récemment que la tétée était pour le bébé un anti-douleur, j’ai lors de notre dernière visite chez le pédiatre, installé Zébulon au sein au moment de son vaccin.

Je pensais qu’ainsi cela lui éviterait de trop souffrir et de trop pleurer.

 

En fait il n’a même pas réalisé qu’elle le touchait, encore moins qu’elle le piquait.

Je l’ai installé contre moi, il a commencé à téter en me regardant, elle a attrapé sa jambe et l’a piqué dans la cuisse, il n’a pas bronché. Il a arrêté de téter. Quelques secondes plus tard elle a repris sa jambe pour lui mettre un pansement, et là seulement il a pleuré.

 

 

Moi qui pensais à la base simplement soulager sa douleur et clamer ses pleurs on aurait dit que ça l’avait littéralement anesthésié et qu’il n’a ressenti aucune douleur.

 

Face à mon étonnement devant cette efficacité, la pédiatre m’a confirmé qu’effectivement la tétée était un anti-douleur redoutable ;o) ; je trouve d’ailleurs dommage qu’lle ne m’en ai jamais parlé, ne m’ai auparavant jamais proposé ou encouragé à les allaiter à ce moment-là.

 

 

Si j’avais connu ce bienfait de l’allaitement plus tôt j’aurais installé mes enfants au sein à chaque fois qu’ils ont eu à subir un vaccin, car je pense que la peur qu’a MiniLui aujourd’hui lorsqu’on va chez la pédiatre date d’un des premiers vaccins qu’il ait eu alors qu’il était assez grand pour comprendre et associer la douleur à ce qu’on lui avait fait.

 

 

C’est pourquoi je partage cela avec toi aujourd’hui, pour que tu puisses profiter de ce « savoir » et, si tu allaites, t’en servir lors de ton prochain RDV pédiatre, ou la prochaine fois que ton bébé souffrira parce que c’est assez radical.

 


Publié dans Divers et Varié

Commenter cet article

Isabelle dans les étoiles 19/10/2012 09:26

J'ai tenté le coup du sein chez le docteur pour les vaccins mais ça n'a marché qu'à moitié. La Sucrette avait bien compris qu'on allait lui faire des misères donc elle a tétouillé au début pour
ensuite hurler en voyant le toubib s'approcher. Mais ce n'est pas tant la douleur qui l'insupporte que d'être entravée ou qu'on la contraigne à faire des choses qu'elle ne veut pas. Docteur Pierre
et elle c'est une grande histoire de désamour pourtant il est super gentil et canon mais ça elle s'en fout:)

NiouzMum 20/10/2012 16:19



oh, mince ...


Zébulon est pareil niveau caractère (anti entrave et contrainte, histoire de désamour avec sa pédiatre) mais dans ce cas précis pour lui ça marchait bien !