Oui ... Mais ...

Publié le par NiouzMum

 

20120821.jpg

 


Suite aux récents billets d'Isabelle (la tête dans les étoiles) et de Mowgouaille, et au moins récent de Madame Sioux, je souhaitais apporter un autre point de vue sur le sujet.
Non que je n'adhère pas à leurs écrits, au contraire comme de nombreux billets ici en témoignent (dont celui-ci et celui-là), et comme l'a bien souligné Isabelle, ces sentiments si bien décrits chez elles n'ont pas été sans rappeler les miens depuis l'arrivée de Zébulon dans nos vies, où j'ai vraiment eu l'impression de m'être pris une grosse claque dans la figure.


Je ne répondrai donc pas ici à leurs articles mais souhaite aujourd'hui apporter un autre témoignage pour tenter de "rassurer" des personnes sans enfants ou des femmes enceintes qui les/me liraient.
En effet, et ma 1ère expérience de jeune maman en témoigne, il est tout à fait possible de ne pas ressentir ces impressions de (étouffement / urgence / contrainte / être seule pouvant répondre aux besoins intenses de son BB).



Et si les 1ères semaines (1ers mois ?) sont fatigants car il faut à la fois découvrir son bébé et s'adapter à son rythme auquel on n'est pas habitué (ou bien auquel il fait se réhabituer), qu'il faut répondre rapidement à ses besoins "primaires" (être nourri/changé/pouvoir dormir quand il en a besoin) puisqu'il est totalement dépendant de nous et qu'on peut se poser des questions sur notre condition de parents, cela peut se faire de façon sereine et paisible dans la mesure où certains bébés sont plus "faciles" que d'autres et "moins" en "demande" d'attention et de proximité permanentes.


Avec certains bébés ça peut être une "évidence" : leurs besoins sont (rapidement) clairement identifiables et leurs pleurs (quasi unique moyen qu'ils ont de signaler quelque chose) cessent dès qu'on a apporté la "bonne" réponse, du moins celle qu'ils "attendaient" et ça ne veut pas dire que les parents pour lesquels tout parait simple avec leur bébé sont de meilleurs parents que ceux qui semblent être dépassés par un tout-petit dont les besoins ne semblent jamais satisfaits (surtout quand les-dits besoins concernent l'attachement et une proximité physique de chaque instant).


Même si mon fils aîné demandait beaucoup d'attention, qu'il lui arrivait de pleurer/râler/chouiner et ressentait parfois le besoin de contact (visuel, physique, ...) avec nous, c'était (je pense) comme la plupart des bébés mais sans commune mesure avec son frère, qui lui a exprimé sans cesse un besoin d'être avec nous, contre nous, comme si c'était une nécessité vitale pour lui.
Je pense que je n'ai pas tout de suite compris cette attitude de Zébulon (j'y reviendrai certainement dans un autre billet) et j'ai été fortement déstabilisée par son comportement que je n'arrivais pas à déchiffrer. Par contre (et heureusement pour moi car, vu mon manque total de confiance en moi, je n'avais pas besoin de ça) ça n'a pas remis en question mes "capacités" à être une bonne maman dans la mesure où j'avais été capable de m'occuper correctement de MiniLui.
[Avec le recul je me dis maintenant que justement être une "bonne" maman pour mon Zébulon aurait été de remettre en question les-dites capacités et d'agir en fonction, que ça aurait été de faire en fonction de Mon enfant et non en fonction Des enfants, mais là n'est pas l'objet du billet du jour]

 Donc pour revenir à l'objet de mon billet je dirais que Oui il existe des Bébés Aux Besoins Intenses qui "dévastent" tout sur leur passage et te font te relever (doucement, hein, je ne suis pas encore tout à fait debout) plus grand, à la hauteur des Besoins qu'ils expriment avec tant de véhémence ; MAIS qu'il y a aussi des bébés qui, tout en étant des bébés donc ayant leur particularité qu'il faut prendre le temps d'appréhender, sont "faciles" à vivre, à comprendre, et qui te donnent confiance en toi et en tes capacités de maman.

 

 

Commenter cet article

Isabelledanslesetoiles 21/08/2012 10:33

On s'est parfaitement comprises ;) C'est bien pour cela que je trouve ton billet tout indiqué car beaucoup prennent un unique billet pour argent comptant et nos filles et ton dernier ne sont pas
une image figée de TOUS les enfants. Et même comme BABI nos 3 loulous sont différents entre eux. Chacun est unique et chaque parent aussi...

NiouzMum 22/08/2012 14:31

Oui oui ... C'est juste que j'ai toujours peur d'avoir des propos maladroits ;p

Isabelle dans les étoiles 21/08/2012 08:18

Tu as 100 fois raisons d'apporter cet éclairage si différent.
Il ne faudrait pas croire à nous lire que tous les enfants sont à l'image de la Sucrette et Eloïse. C'est vrai que ça pourrait freiner des 4 fers nombre de femmes ayant un désir d'enfants ;)
Il faudra prochainement que j'insiste bien sur le fait que si ma Sucrette est exigeante, son comportement a engendré un lien particulièrement fort entre elle et moi. Et si je suis parfois à bout de
force, de nerfs, j'éprouve par ailleurs pour elle un amour inégalable. Un sentiment que je n'aurais jamais pensé qu'il existait...

NiouzMum 21/08/2012 08:48

Attention, hein, ce n'est nullement une critique de vos billets puisque comme je le dis je m'y retrouve énormément et en écris des similaires au sujet de Zébulon ... Non seulement pas une critique de vos écrits, ni une de votre façon d'être maman et d'en parler, ni de vos enfants eux-mêmes ...
Simplement je voulais montrer autre chose ...
Et rassure-toi on le sent bien à travers tous tes écrits ton amour pour ta Sucrette et les liens forts que son comportement a créé entre vous !