Le Sommeil des NiouKids

Publié le par NiouzMum

 

 

20120724

 

 

S'il est un sujet tabou-dont-on-n'est-pas-encore-venus-à-bout dans la NiouzFamily c'est bien le Sommeil des NiouKids ...

 

Pour mémoire (même si je ne suis pas sûre qu'il soit bon de se rappeler de ces choses-là dans quelques années ;p) je vais tenter de retracer l'histoire.

 

Comme on peut s'en douter, MiniLui a "fait ses nuits" très rapidement (vers 2.5/3 mois je dirais)

Par "faire ses nuits" je veux dire qu'il dormait la nuit des plages horaires consécutives de 6/7 heures et que, s'il se réveillait pour téter, il se rendormait aussi-sec une fois sustenté.

Nous avons toujours souhaité respecter son rythme sans lui en imposer et ses signes de fatigues étaient clairs et facilement repérables, il suffisait de l'observer et l'écouter et y répondre en allant le coucher. Si toutefois il s'était endormi dans nos bras nous pouvions le poser sans souci. Il pouvait s'endormir dans la poussette comme dans l'écharpe ou la voiture, chez nous ou ailleurs, dans son lit comme dans un autre.

J'ai bien flippé pendant quelques temps quand il a réussi à passer du dos au ventre tout seul car dès lors on le retrouvait systématiquement allongé sur le ventre pour dormir (dès 4/5 mois il me semble ...). La pédiatre m'avait alors rassurée en m'expliquant que s'il était assez tonique pour faire cet exercice il était capable de relever la tête et ne devrait pas s'étouffer en dormant ... De toute façon, à part l'attacher sur le dos (!) ou le veiller toute la nuit sans dormir moi-même (!!) je n'avais pas 36 solutions !

Au début on lui faisait faire ses siestes volets ouverts pour bien qu'il différencie la nuit et le jour puis, dès qu'il n'en a plus fait qu'une seule - plus conséquente l'après-midi, nous fermions les volets afin qu'il se repose mieux.

Le soir comme pour la sieste c'était "on te pose, un bisou, un "à tout à l'heure ou à demain", on sort de la chambre (je crois même qu'on fermait la porte) et voilà ! On l'entendait babiller 5 minutes voire pas du tout puis plus rien jusqu'à ce qu'il se réveille et nous appelle (généralement de bonne humeur d'ailleurs)

Vers ses 20 mois nous avons instauré un pseudo rituel du coucher avec une petite berceuse chantée tous les 2 serrés dans le fauteuil à bascule avant de le poser dans son lit.

 

Et puis Zorro Zébulon est arrivé ... et tout s'est détraqué ...

Il n'a jamais voulu être posé dans un lit-un berceau-un couffin-un cosy-un parc-un tapis d'éveil-un transat-une poussette ou quoi que ce soit d'autre ... ce qu'il voulait c'était nos bras (à NiouzDad et moi uniquement), être sur l'un de nous (il acceptait tout de même écharpe et porte bébé (quelle chance !)

Et si à la maternité ça ne me dérangeait pas de dormir avec chacun de mes bébés sur moi (au grand dam de certaines puéricultrices), avec les barrières du lit remontées et bien calée avec des coussins, si j'aimais bien aussi faire des siestes avec eux en journée, dormir avec lui sur moi en permanence m'a fait peur, et devoir affronter le regard et les réflexions des autres m'a perturbée.

Bref il ne dormait que sur nous (j'ai relu des notes de mon téléPomme sur lesquelles je m'extasiais même lorsqu'il avait passé 1h la nuit non pas SUR nous mais ENTRE nous calé dans le coussin d'allaitement !) et ça a duré jusqu'à ses 5 mois environ lorsqu'une nuit il a glissé et est tombé de notre lit ... Heureusement notre lit est relativement bas mais tout de même, ça m'a traumatisée.

Le lendemain matin je lui ai donc monté son lit (qui était acheté mais toujours en kit puisqu'il refusait d'être posé) dans leur chambre et décision fut prise de l'y installer dès le soir même.

 

C'est là qu'a commencé je pense l'enfer de nos nuits ...

Car plutôt que d'accepter la situation (dans le fond faire du cododo avec lui ne nous posait pas de problème, si ce n'est de devoir affronter le jugement d'autrui) et de s'y adapter (acquérir un berceau spécifique ou poser notre matelas par terre, ou autre solution à notre convenance), nous avons tenté de le faire changer (et accepter lui-même une situation qu'il ne tolérait pas : être posé ailleurs que sur nous).

Nous avons essayé de nombreuses choses pour qu'il dorme seul dans son lit : le poser endormi, le poser éveillé, le laisser pleurer (5/10/15 minutes, nous avons même 1 nuit installé en désespoir de cause un lit parapluie dans le salon et laissé pleurer/crier/hurler, ça a duré des heures et des heures et il ne s'est calmé que lorsqu'on est enfin allé le chercher), le rassurer jusqu'à ce qu'il trouve le sommeil, chanter, lui tenir la main, ... rien n'y a fait pendant très longtemps ...

Dès qu'il se réveillait (peu de temps après l'endormissement) il se mettait à hurler et impossible de le rendormir autrement qu'avec nous.

 

Je crois que ça va mieux (pour nos nuits à nous, d'un point de vue de "dormeur") depuis qu'on a "laissé tombé la prise de tête", qu'on "en a pris notre parti" et qu'on accepte qu'il finisse la nuit avec nous.

Ainsi, depuis qu'on lui a ouvert son lit, il en sort seul quand il se réveille et nous rejoint pour finir la nuit dans notre lit. Le gros avantage de cette solution est que, la plupart du temps, ça ne nous réveille même pas et on peut ainsi dormir d'une traite (même s'il se réveille toujours bien trop tôt !)

 

 

Et MiniLui dans tout ça ?

Lui qui était plutôt un bon dormeur semble avoir diminué son temps de sommeil. Il fut un temps où, voyant son frère nous rejoindre la nuit il en a fait de même mais nous avons fini par lui expliquer que lui est plus grand et qu'il serait préférable qu'il passe toute la nuit dans son lit. Il y a parfois quelques ratés (notamment quand il est malade), et il finit avec nous mais généralement il reste dans son lit et s'il a besoin de compagnie il demande à l'un de nous de s'allonger sur le matelas par terre dans leur chambre (laissé là pour amortir ses chutes quand il tombe de son lit dans son sommeil).

 

Le problème du coucher n'est pas réglé pour autant car il nous faut maintenant les séparer pour les coucher sinon c'est la foire et attendre que MiniLui soit complètement endormi avant de quitter la chambre, sous peine de l'entendre nous appeler ou le voir se lever 40 fois pour telle chose ou telle autre.

Du coup le soir c'est on lit une histoire tous les 4 dans le canapé puis l'un de nous va avec MiniLui dans leur chambre, l'autre reste avec Zébulon (salon ou notre chambre) et on leur chante des chansons jusqu'à ce qu'ils s'endorment.

Zébulon a été assez facile à endormir à une période (à coup de néné), mais cette période étant révolue il y a des soirs où c'est plus difficile. Cependant, quand il est vraiment fatigué, il pose sa main sur ma peau tout contre mon cœur et au bout de 3 couplets de "à la volette" il est dans les bras de Morphée.

 

Depuis des mois Zébulon ne fait plus qu'une sieste dans la journée, mais là aussi c'est soit sur nous soit nous devons l'accompagner jusqu'à son sommeil. Depuis sa naissance il ne s'est endormi que 2 fois entièrement seul dans un lit ! En revanche, s'il est fatigué il arrive à s'endormir dans la voiture.

 

Quoiqu'il en soit je ne sais plus ce que c'est que d'emporter un enfant dans sa chambre, le câliner, le poser dans son lit en lui souhaitant un bon sommeil rempli de jolis rêves et de quitter la pièce sur la pointe des pieds ...

Je ne sais plus ce qu'est coucher un enfant dans le calme et la sérénité, je n'arrive même plus à me souvenir de "comment c'était", et "ce que ça faisait".

 

 


Publié dans Les NiouKids

Commenter cet article

julie 28/11/2012 22:14

ça y'est moi je vois enfin au bout de trois ans ce que ça fait de mettre des enfants au lit sereinement (enfin presque ;)). A croire que c'est moi qui n'utilisais pas la bonne méthode, bizarrement
depuis que j'ai un horaire à respecter pour l'école, mes filles se couchent presque sans problèmes. Je crois que je suis plus ferme lol j'aurais jamais cru que j'y arriverais un jour. Bon courage à
toi super maman

NiouzMum 29/11/2012 09:35

Je serais curieuse de connaître ta méthode ;). Bravo en tout cas, nous il y a eu un peu de progrès mais c'est quand même pas une mince affaire (disons que ce n'est plus un cauchemar ;p)

FoxyMama 27/11/2012 13:58

Heureusement que mes enfants dorment bien, ce que tu décris me fais froid dans le dos .... Je te plains de tout mon cœur ma pauvre

NiouzMum 27/11/2012 14:33



;p merci ...


en fait je le vis mieux (et me repose plus) depuis que j'ai accepté ...



amalise 27/11/2012 09:39

Quel beau résumé! Inutile de te le dire, tu sais que je suis dans la même situation que toi :-( La nuit dernière, j'ai du dormir 2 heures, j'ai même cru que je n'aurai pas la force d'aller au
boulot ce matin. Ma fille n'a pas voulu dormir autrement que contre moi, en position assise ... J'aimerais bien comme toi la prendre dans notre lit, mais j'ai peur de l'étouffer avec la couette
(notre chambre n'est pas chauffée). Et puis il faudrait aussi qu'elle l'accepte. Bref, qu'est-ce que c'est compliqué! En revanche, zéro souci pour les siestes, ouf, et cela ne semble pas avoir
perturbé le sommeil de son frère, re-ouf! Bon courage solidaire!!!

NiouzMum 27/11/2012 14:32



;p merci !


oui, je sais que tu vis une épreuve similaire et je compatis ! Je comprends que tu veuilles qu'elle accepte, pour ma part (peut être à tort ?) je me dis qu'il finira bien par accepter ...


Nous il est déjà plus grand alors pas trop de problème avec la couette, et quand il était plus petit on l'y posait par dessus (c'est d'ailleurs toujours ce qu'il fait car il n'aime pas trop être
dessous !)


bon courage à toi, tu dois être crevée, là, non ?