La Valse des NouNous

Publié le par NiouzMum

 

20121120.jpg

 


Après la Valse des DouDous et suite à mon billet d'hier sur le casse-tête du mode de garde, rions un peu (jaune) aujourd'hui avec la Valse des NouNous.


La Valse, oui, car ce sont au final pas moins de 5 nounous (6 si on compte celle venue en remplacement une matinée) de 2 organismes différents (un super pro et l'autre pas du tout) qui sont venues s'occuper de notre MiniLui entre septembre 2009 et juillet 2010 (et je te passe celles juste vues en entretien car certaines faisaient vraiment peur)(bon je peux pas m'empêcher de donner un exemple c'est plus fort que moi (non, pas Sega) : celle à qui tu demandes comment elle occupe son fils -du même âge que MiniLui soit environ 6 mois à l'époque- dans la journée et qui te répond "ah ben rien, à c't'âge-là ils font que rester dans leur lit")(gloups, je te précise pas quel organisme l'employait, hein ?)

Bon et si tu ne sais pas comment ça se passe sache qu'en fait tu contactes l'organisme qui (si il est sérieux) se déplace chez toi pour évaluer ensemble tes besoins et définir le profil de la personne que tu recherches, puis te propose 2 ou 3 candidat(e)s potentiel(le)s parmi lesquel(le)s tu devras choisir ta nounou. Normalement (si il est sérieux) l'organisme en question a effectué en amont différents tests et entretiens pour juger du sérieux et du professionnalisme des personnes qu'il te présente, voire même a déjà fait travailler cette personne pour d'autres familles (même si ce n'est pas toujours possible) et en a reçu des retours positifs.

Au moment de commencer on contacte plusieurs organismes qui nous présentent chacun plusieurs nounous et nous choisissons donc en fonction de celle qui semble le plus nous convenir (la moins pire en fait, oui je sais c'est pathétique).  1er organisme donc, organisme un peu fourre-tout et pas spécialisé dans la garde d'enfants (mais agréé pour les moins de 3 ans notamment car c'est une spécificité que tous n'ont pas et la législation diffère s'il s'agit d'enfants de plus ou moins de 3 ans).
Ils nous assurent que Blondasse est sérieuse, qu'elle a les qualités et l'expérience requise, qu'elle sera parfaite pour ce rôle, que patati et patata (en fait il s'avérera qu'ils ont eu avec elle un simple entretien téléphonique d'1/4 d'heure, plutôt léger, non, quand on recrute quelqu'un qui se rend chez les gens s'occuper d'enfants en bas-âge ?)

 

 

1er jour de Blondasse qui aurait dû me mettre la puce à l'oreille :
Nous avons des biberons "démontables" Dodie. Je lui demande si elle sait s'en servir ou si je dois lui montrer (je me doute que même en ayant déjà gardé des enfants elle n'a peut être jamais été confrontée à ces biberons et ne vois aucun problème à ça ni aucun inconvénient à le lui expliquer) : "non c'est bon, (je) sai(s)". Elle le monte, le remplit d'eau et ... toute l'eau se vide sur le plan de travail de la cuisine ! Ben oui, il aurait fallu mettre le joint étanche au fond avant ! (je ne la blâme vraiment pas de ne pas avoir su mais plutôt de ne pas avoir dit qu'elle ne savait pas !)
Un peu plus tard dans la journée elle me raconte ses déboires avec son ancienne employeur et conclut en me disant que celle-ci la trouvait paresseuse ... Oui, avec le recul je me dis que je n'ai pas du tout été réceptive ni réactive et qu'on ne voit que ce qu'on (ne peut ?) (n'a envie ?) de voir.


Bon globalement tout se passe à peu près bien semble-t-il, même si souvent elle nous assure "n'avoir rien pu faire dans la maison car MiniLui était trop râleur" (s'il y en a bien un qui était un bébé super-archi facile c'était bien MiniLui - et si tu me suis tu sais très bien que ce n'est pas parce que c'est mon fils que je dis ça !)  mais au bout de quelques semaines nous constatons la disparition de canettes de Coca. Non que nous tenons des comptes mais nous n'en buvons quasi plus et nous réalisons que notre réserve fond à vue d'oeil (nous commençons donc à vérifier et constatons la disparition de 2 canettes par jour où elle est là, et sans retrouver les cadavres ni dans la poubelle ni dans le tri). Nous décidons de lui en parler et elle nous déclare "aime(r) boire bien frais !" (ben accessoirement nous aussi, Connasse - mais ça on ne lui dit pas), on lui propose donc d'apporter ses propres réserves (auxquelles nous ne toucherons pas) et de les mettre au frais. Attention, on n'est pas des tortionnaires et elle aurait bu une canette de temps en temps (ou toute l'eau qu'elle voulait bordel) ça ne nous aurait pas dérangés mais là faut pas déconner quand même !
Bref épisode oublié mais au bout de quelques semaines de nouveau "c'est toi qui a bu tout le Coca ?" "non" "oh put***". On lui en reparle, et le soir même je rentre (ma mère prenait sa suite avant que j'arrive, elle n'était donc plus là) et trouve les toilettes dans un état épouvantable (chasse pas tirée, et ce n'était pas un "petit pipi").

On parle à l'organisme de toute cette histoire, ils la convoquent pour en discuter avec elle et nous assurent que les messages sont passés (ne pas se servir dans les placards + hygiène et respect). À son retour je flippe un peu qu'elle s'en prenne à MiniLui et ne sais plus quoi faire mais ça semble aller (putain c'est dur de les laisser quand ils parlent pas les mômes !). Mais elle était tellement hypocrite que je me demande comment ça se passait réellement avec MiniLui dans la journée et si elle s'occupait bien de lui.
Quelques semaines plus tard en rentrant je trouve un couteau oublié sur le plan de travail plein de Nutella et de nouveau quelques canettes en moins.

Cette fois c'en est trop, on prévient l'organisme qu'on ne veut plus la voir et qu'on se passera désormais de leurs services.

Sans préavis ils ont voulu nous faire payer des heures prévues et non effectuées mais je te prie de croire que quand on les a mis face à leurs erreurs et leur incompétence ils ont été dans leurs petits souliers et on n'a plus entendu parler d'eux !

 

 

2ème organisme donc, spécialisé dans la garde d'enfants, et beaucoup plus professionnel et à l'écoute des familles, de leurs attentes et de leurs besoins.
On a un peu joué de malchance avec eux entre la nounou extra mais qui trouve peu après un temps plein dans une crèche, celle qui se rend compte au bout d'un jour qu'en fait elle s'ennuie avec un si petit (9/10 mois), ...
L'avant dernière était plutôt bien dans l'ensemble et est restée le plus longtemps mais a été frappée un jour d'un Alzeimer fulgurant qui nous a bien fait flipper : elle nous note sur le cahier de liaison que MiniLui a de la température (me souviens plus combien mais un chiffre barré puis un autre à côté, signe donc normalement qu'elle a pris la température exacte et n'a pas juste touché son front/sa nuque et trouvé chaud). Le soir, avant de le coucher, je veux donc vérifier s'il en a toujours et s'il faut lui donner du Doli. NiouzDad cherche le thermomètre ... à sa place, puis dans toute la salle de bains, ... en vain ! {engueulade car il "ne trouve jamais rien même quand c'est sous (son) nez ! puisque c'est ça je le cherche moi-même" ... en vain}
 J'appelle NouNouNuNuche (pour savoir où elle l'aurait mis, hein, pas pour l'engueuler aussi !) qui m'assure qu'elle l'a remis à sa place dans le panier blanc sur le plan à langer (si c'est pas précis ça !). Ne trouvant décidément pas je suis frappée de lucidité et me rappelle qu'on avait embarqué ledit thermomètre dans le sac à langer lors de notre dernière escapade. Ledit sac à langer se trouvant dans le bureau sous un tas d'autres sacs (logique !). Je vais voir et Bingo ! le thermomètre y est !

Donc il va falloir m'expliquer (à ce jour je n'ai toujours pas compris et le mystère n'a pas été élucidé) Comment elle a pu prendre la température de MiniLui et noter un chiffre (corrigé en plus) sans thermomètre alors qu'elle nous a toujours assuré de sa bonne foi et avoir bien pris la température de notre fils !
Beaucoup de pistes ont été explorées :
avait elle une trousse de secours perso avec un thermomètre dedans ? Non !
A-t-elle utilisé notre thermomètre d'adultes planqué dans l'armoire à pharmacie des toilettes ? Ne semble pas car toujours dans son emballage neuf et se serait normalement souvenue avoir cherché puis pas trouvé le thermomètre, avoir pris MiniLui dans ses bras pour changer de pièce, avoir fouillé dans la pharmacie pour trouver, être revenue à la sdb, avoir pris la température, avoir nettoyé puis correctement re-rangé ledit thermomètre, non ?
Et si elle avait trouvé celui de MiniLui dans le sac à langer sous le tas de sacs dans le bureau et qu'elle était allée l'y remettre elle s'en serait souvenue aussi, non ?
Bref, le lendemain on lui en a reparlé elle a été incapable de donner une réponse claire et précise et nous a appelé en milieu de matinée pour dire qu'elle était malade et devait rentrer chez elle.

Elle a continué quelques temps après ça mais quelque chose était "cassé" dans la confiance que l'on avait en elle mais c'est dommage car je pense qu'elle était douce et aimait bien les enfants. Ensuite elle a été arrêtée car est tombée enceinte et devait se reposer car avait eu des tentatives de grossesses précédentes difficiles.
La dernière n'est venue que quelques demies-journées pour terminer notre contrat avec l'organisme car j'étais en congé patho pour Zébulon et ça m'a permis de me reposer un peu 2 mois avant l'arrivée de la tornade.

Si comme je te disais on n'a pas réellement regretté le choix de ce mode de garde et sa souplesse notamment, je pense qu'il faut sélectionner un organisme spécialisé et compétent et qu'ils recrutent vraiment quelqu'un de confiance, car avec le recul je me dis "heureusement que tout s'est finalement pas trop mal passé mais sait-on vraiment ce qu'il s'est passé ?"

Je suis bien contente d'avoir la possibilité d'être en congé parental pour Zébulon, malgré certaines difficultés que ça peut impliquer aussi (faire attention financièrement, le fait que ce n'est pas tous les jours facile d'être en permanence avec eux, les "années perdues" pour le calcul de la retraite, ...), c'est sans commune mesure (pour moi, avis personnel bien entendu) avec le casse-tête de la recherche d'un mode de garde, l'organisation que ça demande au quotidien d'abord mais aussi quand il y a un grain de sable dans l'engrenage (enfant malade, nounou malade ou incompétente, grèves, ...)

 

 

PS : la photo n'a rien à voir, on est bien d'accord, mais en cherchant la photo que je voulais pour illustrer ce billet je suis tombée sur celle-ci de Zébulon mon p'tit pochtron et je l'ai trouvée plus rigolote qu'un couteau au Nutella sur mon plan de cuisine ;p

 


Publié dans Vis Ma Vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mamko 31/03/2013 19:10

Heu, et avec tout ça, tu voudrais être capable de confier tes enfants facilement? Il y a de quoi perdre confiance non?

NiouzMum 09/04/2013 21:58



Certes ;) et du coup maintenant je pense que tant qu'ils ne parlent pas j'aurai vraiment du mal à les confier à quelqu'un !



la farfa 20/11/2012 14:03

gloups...
Eh ben... Vous avez vraiment joué de malchance...

NiouzMum 21/11/2012 08:58

Clairement ;)