La Rentrée des NiouBoys

Publié le par NiouzMum



Bientôt 3 semaines que les NiouBoys ont (re- et)pris le chemin de l'école et je ne t'en ai toujours pas parlé (alors que je suis certaine que tu te morfonds derrière ton écran en attendant ce récit ^^).

 

 

Alors pour MiniLui ça a été une formalité, malgré le fait qu'il ait changé de maîtresseS (oui, il en a encore 2 à mi-temps cette année), il n'est qu'avec 1 copine de l'an dernier mais il semble s'épanouir dans cette nouvelle classe et y va joyeusement ... matin ET après-midi.

 

 

Pour Zébulon ça a été un poil plus difficile (euphémisme : kikicé qui s'est tapé l'affiche devant l'école le 2ème jour parce que sa petite femme pleurait en y laissant son monstre ??? C'est ... c'est ... NiouzDad !!!)(et Oui : sa petite femme c'est moi ;p)
Pour sa pré-rentrée la veille Zébulon avait souhaité que Son Papa l'accompagne jusque dans sa classe tandis que je m'occupais de MiniLui, et ça s'était plutôt bien passé et là, pour le 2ème jour, ils ont demandé à y rester la journée entière en passant par la case "cantine". NiouzDad laisse notre Zébulon dans sa classe tandis que je dépose MiniLui mais 1/NiouzDad veut ensuite me rejoindre et repasse devant la classe de Zébulon qui pense donc que MiniLui et moi avons disparu ; 2/je suis obligée de passer devant sa classe pour sortir de l'école et il se met à hurler quand il me voit et 3/ sa maîtresse l'emporte hurlant loin de moi au moment où je veux essayer de le rassurer et me dit de partir.
Ce n'est pas comme ça que je voulais que ça se passe et ça m'a mise en colère (et en pleurs) : on l'entendait hurler d'en dehors de l'école et on l'a vu tentant d'échapper aux maîtresses et être rattrapé par l'une d'elles dans la cour !
Autant te dire que je n'ai que peu profité de cette journée de "liberté" offerte par le fait qu'ils passent la journée entière à l'école !

Le lundi on a géré différemment : NiouzDad part de son côté au travail (= Zébulon sait où est son père) et je fais l'accompagnement à l'école : petit cœur rempli de bisous au creux du poignet, lecture d'1 ou 2 histoires dans le dortoir, dépôt de MiniLui dans sa classe avec Zébulon (=il sait où est son frère), puis on prend le temps tous les 2 de sortir Doudou (malgré la réflexion de sa maîtresse lui disant qu'il n'est pas "raisonnable" - à moins de 3 ans, SIC - de le prendre avec lui alors qu'il ne "va même pas à la sieste" / No Comment), déposer ses affaires au porte-manteau (je lui rappelle bien que je viens le chercher pour le déjeuner) et aller dans sa classe.
La 1ère semaine il se mettait clairement en "pilotage automatique" : à partir du moment où on avait laissé son frère je sentais l'anxiété monter en même temps que les larmes dans ses yeux (mais sans couler), ses gestes étaient robotisés, une grande inspiration après m'avoir fait un bisou et il partait "accomplir son devoir" (c'est vraiment l'impression qu'il donnait) sans se retourner.
Au début je le récupérais à midi les yeux rougis, sa maîtresse nous avait dit qu'il pleurait beaucoup en classe* et ne participait pas, puis il a fini par ne plus avoir besoin de sortir son doudou, puis par me dire qu'il ne pleurait plus.
Aujourd'hui, même s'il dit ne pas vouloir y aller et qu'il refuse pour l'instant d'y retourner l'après-midi, il est beaucoup plus serein et s'y rend avec entrain le matin : on suit toujours notre rituel (sans Doudou), au terme duquel il rentre dans la classe et se retourne plusieurs fois pour m'envoyer des bisous et me regarder partir.
Il m'a vraiment bluffée sur ce coup-là, je suis fière de lui et heureuse que l'école semble lui plaire finalement ; égoïstement je suis aussi heureuse que ça se passe comme ça car ayant eu moi-même de grosses angoisses d'aller à l'école jusques tard dans le primaire je n'aurais pas supporté qu'il le vive mal et ça m'aurait retourné le bide de le laisser comme ça.

 

 

*Je me suis inquiétée le jour où MiniLui malade n'est pas allé à l'école puisque j'avais peur que Zébulon redouble de pleurs de ne pas avoir son frère mais c'est finalement le premier jour où il n'a pas pleuré du tout, même à la recrée : le fait de ne pas y voir son frère a certainement évité de "raviver" notre souvenir à sa pensée.

 

 

20130926.jpg

 

Publié dans Les NiouKids

Commenter cet article

Poppy 27/09/2013 10:00

Outch, pas de soudou c'est un peu hard!!! Nous ma fille est en Moyenne section et elle accepte les doudous...elle nous dit qu'ils ont toute l'année pour apprendre à les laisser tranquillement!! En
tout cas tu peu être fière de ton p'tit gars!! Et t'inquiètes, moi aussi j'ai pleurée lors de la rentrée scolaire, mais maintenant ça va mieux ;-)

NiouzMum 27/09/2013 15:28



ah, tu me rassures ;)


ici ils ont droit aux doudous "dans la boîte à doudous" et peuvent les prendre pour la sieste ! je lui ai dit (à Zébulon) que si on l'emmerdait encore avec ça il avait qu'à répondre qu'il en
avait besoin pour se rassurer mais au final tout va bien !



perrine 27/09/2013 08:25

Elle a l'air dure la maîtresse!

NiouzMum 27/09/2013 15:26



Sur le moment ça m'a choquée aussi ... En fait on dirait que c'était plus de la maladresse de sa part puisque je lui ai bien rappelé qu'il était un peu petit pour qu'on attende de lui d'être
"raisonnable" et surtout de laisser son doudou, et qu'il n'était jamais allé en collectivité et elle a semblé comprendre ... de toute façon elle a bien vu que de lui même il s'en est détaché
quand il a senti qu'il n'en avait plus besoin !