Il y a 2 ans ... #3

Publié le par NiouzMum

 

 

20121007_1.jpg

 

 

Avoir l'impression de se faire pipi dessus à chaque pas, à chaque mouvement, chaque rire ...

 

Ne pas ressentir de contractions ...

 

Etre accueillie à la mater par une élève sage-femme, qui tremblait en m'installant le cathéter ...

 

Examen du col (dilaté à 1,5), (c'est bien la poche des eaux qui est fissurée)

Pose du monitoring

 

Les contractions arrivent ...

Par les reins (ouille)

 

Avoir en tête les mots de l'obstétricien "surveillance accrue" "utérus cicatriciel" "les contractions ne doivent pas faire céder la cicatrice" "aucune prise de risque inutile" mais "bassin large" (vu au scanner) "vous pourrier en passer 2 de front" (LOL)

Espérer très fort pouvoir accoucher par voie basse et que ça ne se termine pas en césarienne

 

Faire appeler mon obstétricien par l'équipe de garde pour l'avertir de mon accouchement imminent

 

Monter en chambre (individuelle, yes !) pour s'installer et faire avancer le travail à l'aide d'un Swissball

 

Se retrouver quasiment en face de la chambre d'il y a 18 mois

 

Laisser NiouzDad partir s'acheter à manger (Note pour plus tard : penser à prévoir de la nourriture pour le papa dans la valise de maternité)

 

Commencer à douiller à chaque contraction

 

Le regarder manger son hamburger et boire son cocaaaaaaaaaa !

Avoir tout à coup très faim et très soif

 

Ne pas arriver à gérer la vague de douleur qui me submerge à chaque contraction

 

M'étonner que le col ne soit pas plus ouvert à l'examen de la sage-femme

 

Me caler sur la respiration de NiouzDad qui m'aide à calmer la douleur

 

Laisser NiouzDad dormir quelques heures sur cette banquette inconfortable en essayant de ne pas le réveiller quand j'ai trop mal

 

Assise (bord du lit/fauteuil/swissball), Debout, Allongée, Côté (gauche/droit), Accroupie, Penchée en avant, Semi-assise, ...

Ne pas trouver de position qui me soulage

 

Avoir mal de façon insoutenable si je n'ai pas réussi à "apprivoiser" la douleur dès le début de la contraction

 

Rappeler la sage-femme pour un nouvel examen tant la souffrance endurée m'a fait espérer avoir fait avancer le travail

 

Etre déçue que mon col ne soit pas plus dilaté

 

La bénir de passer outre certaines recommandations et de me proposer la péridurale malgré un col dilaté à moins de 3

 

Peiner à rester debout pour redescendre en salle de travail (arrivée à 3h45)

 

Retrouver la gentille et douce *Aurélie*, la sage-femme qui avait pris mon dossier en charge

 

4h : rencontrer l'anesthésiste qui me pose la péridurale (dos rond entre 2 contractions, mains tenues - maintenue ? - par NiouzDad qui me calme et m'apaise)

 

Aaaaaaaahhhhhhh (soulagement) avoir froid dans le dos (au sens propre) quand je sens le produit descendre mais ne plus avoir mal

 

4h40 : Dilatée à 4

 

5h-5h20 : Comater pendant que NiouzDad va boire un café

 

Espérer toujours accoucher par voie basse,

Espérer accoucher avant le changement d'équipe et le départ d'*Aurélie*

 

5h25 - Dilatée à 6/7,

Demander à réinjecter du produit (cascade fraîche dans le dos)

Avoir froid et demander une couverture,

S'allonger sur le dos avec un ballon sous les jambes

 

Attendre, Patienter, Espérer, Comater, Discuter, Ecouter de la musique,

Penser à MiniLui qui doit dormir paisiblement,

Ressentir le manque de lui,

Garçon ? Fille ? Emettre des suppositions, Prendre les paris, Vérifier les pronostics donnés par l'entourage et soigneusement notés sur un téléphone

 
6h25 : Remettre du produit, Changer de position (latérale gauche)

 
7h00 : Changer de position (assise, bébé ne supportant plus la précédente), Réinjecter du produit 

 

Ne plus avoir noté ensuite,

Ne plus se souvenir,

Sinon que tout s'est accéléré,

Que l'obstétricien est arrivé,

Tout frais et dispo car il avait bien dormi, Lui, et prêt à repartir travailler,

Qu'*Aurélie* était toujours là (elle a fini un peu plus tard que prévu malgré la grève et je l'en remercie),

Qu'on a tous blagué,

Que du savon sur la tête lui a été envoyé pour l'aider à "glisser"

Qu'en 4 poussées (semi-assise) IL était là,

à 8h03

 

{to be continued}

 

 


Publié dans Zébulon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article