Hors Du Temps

Publié le par NiouzMum

photo.PNG

 

 

 

Les symptômes : fatigue, stress, angoisses, énervement, irritabilité

Le diagnostic : trop plein, surmenage, craquage

Le traitement : du repos, des retrouvailles, de la tendresse et encore du repos.



 

 

Suite à cette auto-analyse de notre situation actuelle dont les causes sont déterminées et multiples (2 grossesses rapprochées, donc 2 enfants en bas-âge - dont 1 BABI - qui demandent beaucoup d'attention et d'énergie, 16 mois sans avoir dormi plus de 4h à la suite, augmentation de la pression au boulot de NiouzDad, ...), et avant de craquer complètement, j'ai décidé du jour au lendemain de nous organiser un petit week end Hors Du Temps, en amoureux.

 

 

Je passe ici sur la violence que j'ai dû me faire pour laisser nos 2 monstres (pourtant entre de bonnes mains) pendant un temps si monstrueusement long (2 jours et 2 nuits), cela fera l'objet d'un autre article ...


 

Je recrute une équipe de choc pour s'occuper des enfants à la maison, nous trouve un nid douillet pour ces 2 jours, nous concocte quelques surprises et préviens NiouzDad que je l'enlève ce Week End.
(j'aurais initialement souhaité lui faire croire qu'on allait juste au restau et de là-bas lui faire la surprise mais je n'ai pas voulu dire aux enfants "à demain" en partant sachant très bien qu'on ne reviendrait que 2 jours plus tard. Donc NiouzDad était au courant d'une escapade mais sans savoir ni Comment ni Où ni Quoi)
À ce stade là, plusieurs indices m'ont fait penser que pour NiouzDad, j'avais, par cette surprise, orchestré l'annonce de l'installation d'un nouveau locataire en mon sein. Mais il n'en est rien !!!

Il me semble que j'étais déjà plus zen et plus patiente avec les enfants, rien que du fait de savoir que l'on partait 2 jours et que j'allais pouvoir me reposer.

 

 

Départ de la maison finalement moins difficile que je l'imaginais : je n'avais aucune inquiétude pour MiniLui qui s'adapte à toutes les situations, et effectivement il nous a dit au revoir joyeusement ; et Zébulon s'est bien collé et accroché à nous quelques minutes avant notre départ mais le temps de mettre manteaux et chaussures il s'est réfugié dans les bras de ma mère et nous a gratifié d'une volée de bisous. Par contre, une fois la porte fermée nous l'avons entendu pleurer.

Nous ne sommes pas allés bien loin (quelques kilomètres au plus), avons joué à "Échange Appartement" avec ma marraine (qui faisait partie de l'équipe de choc pour garder les enfants) et après avoir fait quelques courses et commandé des Sushi pour Mônsieur qui en rêvait depuis pas mal de temps nous nous sommes littéralement vautrés enlacés sur le canapé devant la télé.
Chose qui n'arrive Ja-Mais à la maison parce que on est rarement tous les 2 sans au moins 1 enfant dans les pattes, parce que la télé n'est pas branchée et parce que si on a du temps en général ce n'est pas pour s'y coller devant.


 

Une loooongue nuit de sommeil ponctuée de câlins, sans hurlement de lutin et sans enfant entre nous a ensuite suivi. La difficulté de l'exercice est de ne pas culpabiliser en pensant
- aux enfants (comment vont-ils, que font-ils, dorment-ils)
- à celles qui les gardent (dorment-elles, est-ce que ce n'est pas trop dur, vont-elles trouver ce dont elles ont besoin dans la maison malgré la feuille A4 noircie de mon écriture avec toutes les instructions ?)
- à tout ce qu'il y a à faire à la maison et qui n'avancera donc pas ce week end (paperasse, rangement, ménage, préparation des repas, lessives, ...)
Mais NON, on a dit qu'on n'y pensait pas !


 

On s'est retrouvés comme 2 adolescents aux premiers temps de notre relation, quand on ne se voyait que les week ends car quelques 800km nous séparaient : grasses mat', pas d'horaires, pas de contraintes, pas de repas élaborés, les vêtements qui s'entassent sur un fauteuil, ...

On est allés se faire chouchouter pendant quelques heures, utilisant des bons cadeaux que nous avions dans un centre de balnéothérapie : hammam, gommage et massage.

On a mangé à pas d'heure et du n'importe quoi.
On a pris le temps, du temps, notre temps.
On a profité d'être tous les 2, hors du tourbillon quotidien et de son rythme soutenu, ...
                 

                  Hors Du Temps.

 

 

Et toi, tu décompresses aussi parfois ?

 

 



 

Publié dans Billets Doux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MissBrownie 15/02/2012 00:44

Bravo pour cette initiative :)
Mais bon, ce n'est pas demain que je pourrai faire ça... Ma mère ne se sent pas prête à garder les 3 D'un coup

NiouzMum 15/02/2012 09:14



c'est sûr que c'est encore plus compliqué avec 3 ! on s'est dit qu'on devrait profiter tant qu'on en a (que) 2 !


mais là il y avait tout de même ma mère et ma tante, et mon père venait parfois donner un coup de main !



Raquel 14/02/2012 21:38

Oh que ça fait du bien !!!! Et de changer d'air... et de retrouver ses bébés ! :)

NiouzMum 15/02/2012 09:07



Oui, d'ailleurs on s'est dit qu'on devrait le faire plus souvent !



Isabelle dans les etoiles 13/02/2012 09:04

Ca fait un peu plus de 5 mois que la Sucrette est parmi nous et je sais qu'il serait bon pour nous de faire une escapade comme la tienne pour se détendre, se requinquer un peu. Nous sommes allés à
un concert; c'est déjà ça. Mais un après-midi spa, soins et tout ça, j'en rêve...
Je n'oublie pas la recette de la tarte au citron, promis, je m'en occupe!

NiouzMum 13/02/2012 10:35


Je ne te jetterai pas la pierre : j'ai été incapable de laisser mon MiniLui pour une soirée avant ses 8 mois (alors qu'il était gardé la journée pendant que je travaillais) et là, alors que c'est
moi qui m'occupe d'eux en permanence, je n'ai pas pu laisser Zébulon avant ses 16 mois ! En tout cas on a savouré ces moments et on en a bien profité. Pas de souci pour la tarte, je n'aurais pas eu
l'occasion d'en faire une mais je suis toujours preneuse de la recette !