Dans quel monde nos enfants vont-ils grandir ?

Publié le par NiouzMum

20120320_DansQuelMonde.jpg

 

 

J'ai lu des textes très touchants suite à la fusillade qui a eu lieu à Toulouse (chez Marjoliemaman, chez LMO, chez UneMamanCreative), d'autres ont évoqué la difficulté de préserver nos enfants de l'impact de telles informations (MissBrownie, e-Zabel), et nous avons tous une pensée pour les familles de ces victimes.

 

 

Ces textes ont été écrits avec justesse et pudeur, comme je l'ai commenté chez LMO je pense que je n'aurais pu m'empêcher de déverser un flot d'injures envers l'ignoble individu qui a commis cet (et peut être même ces) acte(s), mais cela n'est pas constructif.

 

 

J'ai tendance à être angoissée pour beaucoup de choses, concernant mes enfants notamment. Les accidents de car comme il y en a eu récemment sont également source de stress mais dans ce cas précis il ne s'agit pas de violence gratuite.

Un accident c'est horrible, c'est affreux mais il y a là en plus l'intervention volontaire, réfléchie et calculée d'un individu, d'un être qui a agit sciemment pour nuire à d'autres et c'est certainement ça le plus angoissant.

 


Comme je m'étais déjà posé la question lors de la fusillade en Norvège, je me demande ce que peuvent penser et ressentir les parents de ces tueurs. Éprouvent-ils une quelconque fierté mal placée car leur rejeton aurait agit ainsi après qu'on lui ait inculqué des valeurs haineuses ? Sont-ils choqués ? Tristes ? Honteux ? Quelle part de responsabilité l'éducation qu'on offre à nos enfants a-t-elle là-dedans ?

Je ne dis pas que ces parents sont responsables (sauf s’ils lui ont asséné des propos antisémites toute son enfance), je m'interroge sur comment faire pour que nos enfants ne deviennent pas des êtres haineux et sans cœur, capables de telles horreurs, en dépit de l'éducation que nous leur offrons. Et cette interrogation porte également sur la violence et le harcèlement quotidiens, pas uniquement sur des actes d'une telle ampleur.

Tout comme cette violence quotidienne dont on entend parler me fait peur (dans les écoles, les collèges, dans la rue, les transports, au travail) et me questionne sur la meilleure façon d’en préserver les enfants.

 

 

 

L'Homme est capable du Meilleur comme du Pire ...


 


Publié dans Pensée Du Jour

Commenter cet article

Mamko 30/03/2013 15:42

Je suis moi aussi parfois tétanisée en regardant le monde que j'offre à mon fiston.
Et en même temps, (mon côté Bisounours certainement), je crois fort en la possiblité d'un monde meilleur, dont les constructeurs seraient nos enfants.
Des livres comme "Oui la nature humaine est bonne" d'Olivier Maurel, ou "C'est pour ton bien" d'Alice Miller, me confortent dans l'idée que les bébés naissent vraiment innocents et bons, et que les
racines du mal sont ailleurs. Comme pour Hitler qui a été maltraité dans son enfance.
Je crois très fort que si on respecte ses enfants (et c'est ce que je ressens à la lecture de ton blog), ils respecteront les autres.

NiouzMum 06/04/2013 22:19



J'espère vraiment que tu as raison pour l'innocence et la bonté "naturelle" des enfants (même si les jours où je crie trop j'ai toujours peur que ça les "traumatise" et leur donne un réel mauvais
exemple) ; je n'ai pas lu d'ouvrages de ces auteurs et je devrais peut être le faire ... mais j'avais lu en revanche d'autres informations un peu contradictoires (mais il faut que je retrouve
qui, dans quel contexte, et sur quoi l'auteur s'appuyait pour avancer ses propos) ...


J'ai (et j'aurai je pense) toujours peur pour mes enfants, peur de ce que notre éducation peut avoir comme répercussion sur eux, peur de ce que les autres peuvent leur faire, peur qu'ils
deviennent influençables par des gens mal intentionnés plus tard, ... Nous vivons de plus dans une grande ville qui a parfois son lot d'insécurité et ça ne me rassure pas ! (même si dans notre
quotidien il n'y a pas réellement matière à s'inquiéter ...)



une maman créative 23/03/2012 10:42

C'est bien triste et ça me fait très peur, j'ai beaucoup pleuré en voyant toutes ces horreurs à la télévision mais même dans les pires moments je me dis qu'il y a aussi de beaux espoirs, je me
concentre sur nos enfants et je regarde le soleil briller dans le ciel..
Essayons de garder le moral et profiter de chaque instant malgré tout.
belle journée à toi!

NiouzMum 25/03/2012 14:57



Je ne regarde justement plus la télé car beaucoup trop d'images sont choquantes et que je ne le supporte plus, mais en lire des récits et des compte-rendus n'épargne pas non plus ... et il ne
faut pas non plus s'enfermer dans une "bulle" qui empêche de voir ce qu'il y a autour.


C'est vrai qu'il faut essayer de voir le meilleur en chacun et même le meilleur de l'humanité mais certains jours j'ai vraiment très peur du monde qu'on offre à nos enfants ...


bon dimanche !