Ciao Bella*

Publié le par NiouzMum




Il y a 6 ans c'était la fin d'un monde pour moi ...
La fin de celui qui a connu mon grand père ...

On n'a pas idée de casser sa pipe à 4 jours de Noël,
Un jour où on devait déjeuner avec sa petite fille ...

En cette période où on aurait dû se réjouir de l'approche des fêtes il a plutôt fallu porter le deuil et organiser son dernier voyage.
Les retrouvailles en familles ont été tristes plutôt que gaies,
Des personnalités se sont révélées (" allons vite encaisser les chèques qu'il nous a envoyés avant que la banque enregistre son décès")(oui oui, ça existe des connards pareils)(désolée que figure un gros mot dans ce billet hommage à mon grand-père)
Mon plus grand regret restera qu'il n'ait pas connu mon Homme ni mes enfants, et réciproquement ...
Ma minime consolation qu'il en avait assez et que c'est ce qu'il attendait, à (notre) mon grand regret ...


* Ciao Bella,
Tu manques à ma vie,
Ciao Bella,
Jamais je n'oublie ta voix ...


{publié depuis mon téléPomme}

Publié dans Divers et Varié

Commenter cet article

pierre rochette 11/02/2013 16:07

Très émouvant et vrai votre hommage à votre grand-père
parti quelques jours avant Noel
comem vous le dites si bien:))

Dans le cadre de mon vagabondage poétique,

blogues-musée pertinents mais aléatoires

pour mon oeuvre littéraire pertinente mais aléatoire,



permettez-moi de vous offrir une de mes chansons

GRAND-PÈRE LEFEBVRE

COUPLET 1

quand mon grand-père Lefebvre
descendait la côte St-Louis

c’était pour voir ma mère en plein hiver
pis surtout moé son premier tout petit

y sortait les poubelles
y pelletait la neige de son entrée
pour elle

REFRAIN

C’était un silencieux
mon beau
mon mystérieux pépère
du genre toujours heureux

COUPLET 2

on aurait dit qu’pour lui
juste de s’asseoir s’une chaise berçante
pis d’écouter ma mère

parler d’son quotidien
de tout de rien
de ses espoirs, de son mari d’amour en bien
de ses chagrins du jour, bénins

ça donnait à sa pipe
de la bonté pour prendre soin d’ma grippe

COUPLET 3

asteure que j’ai son âge
pis que les enfants de Toronto m’appellent
the real Santa Clauss

que je descend les rues
comme si son âme remplaçait
mes forces disparues

la fumée en auréole au dessus d’ses ailes
la chaise berçante ouateux nuage
dans l’bleu du ciel

Pierrot
vagabond céleste

www.enracontantpierrot.blogspot.com
www.reveursequitables.com

www.demers.qc.ca
chansons de pierrot
paroles et musique

sur google,
Simon Gauthier, conteur, video vagabond celeste

merci:)))

Mam'Zelle A 21/12/2012 09:25

Un grand regret que nous avons en commun ♥ Une pensée pour ton grand-père qui veilles sur vous, où qu'il soit ♥ Des bisous

NiouzMum 27/12/2012 20:41

Merci Mam'ZelleA pour ton gentil message, et j'imagine bien ton regret ...
J'espère que votre Noël s'est bien passé !? Bises